Verstappen : "Rien d'alarmant" malgré les difficultés rencontrées

Même si les fortes chaleurs du Hungaroring ont perturbé le comportement de la RB16B de Max Verstappen, le pilote néerlandais n'est pas inquiet pour la suite de son week-end.

Verstappen : "Rien d'alarmant" malgré les difficultés rencontrées

À la suite de la longue controverse de Silverstone, Max Verstappen aurait probablement aimé avoir un peu plus de calme sur le Hungaroring. Mais entre le recours de Red Bull rejeté par la FIA et le meilleur temps des Essais Libres 2 pris par Mercedes, le week-end du Néerlandais ne commence pas de la meilleure des manières. Premier avec 61 millièmes d'avance en EL1, Verstappen a ensuite glissé jusqu'à la troisième place dans l'après-midi, accusant un retard de trois dixièmes sur Valtteri Bottas. 

Lire aussi :

Si le pilote Red Bull reconnait qu'il faudra produire un effort important pour mettre des bâtons dans les roues des Flèches Noires compte tenu de leurs performances aujourd'hui, il assure que la situation n'est pas préoccupante. "Il y a beaucoup de choses à examiner, mais rien d'alarmant", explique Verstappen. "Il n'y a rien de trop important à surmonter. Ce n'est pas une journée facile avec des températures comme celles-ci, donc nous allons tout analyser."

La température de piste a en effet atteint 60°C au début de la seconde séance d'essais, rendant l'exploitation des pneus tendres difficile. Et en plus d'un sous-virage plus important avec les gommes rouges de Pirelli, le pilote néerlandais a dû gérer un problème lié à sa radio. "Nous avons procédé à quelques ajustements entre les EL1 et les EL2. Nous devons regarder ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas bien marché. La piste était également très chaude, ce qui n'est jamais facile, donc nous verrons bien", poursuit-il.

Verstappen avait dû être hospitalisé lors de son crash au Grand Prix de Grande-Bretagne, après un impact de 51 g, et l'état du Néerlandais était donc source de préoccupations en Hongrie. Mais les craintes de ses fans et de son équipe se sont dissipées dès que le pilote a quitté la voie des stands dans la première séance d'essais libres, comme l'explique Christian Horner.

"Le moment le plus révélateur pour moi a été son premier tour en piste", commente le directeur d'équipe. "Il a signé le record dans chaque secteur, et il s'est directement installé en haut de la feuille des temps. Je pense que c'est la preuve de sa grande force mentale après l'accident qu'il a connu. Évidemment, il est encore un peu secoué mais, physiquement, il va bien et n'a signalé aucun problème après la [première] séance."

partages
commentaires
Hamilton est "optimiste" malgré les températures "extrêmes"
Article précédent

Hamilton est "optimiste" malgré les températures "extrêmes"

Article suivant

Alonso : "Beaucoup de travail à faire ce soir" malgré le top 10

Alonso : "Beaucoup de travail à faire ce soir" malgré le top 10
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021