Verstappen : Le staff Mercedes cherche un nouveau défi avec Red Bull

Max Verstappen juge "compréhensible" le fait qu'une partie du personnel clé de Mercedes a décidé de rejoindre le département moteur de Red Bull pour relever un nouveau défi en F1.

Verstappen : Le staff Mercedes cherche un nouveau défi avec Red Bull

En février, Red Bull a annoncé la reprise du programme moteur de Honda au terme de la saison 2021, en prévision de la prochaine ère des groupes propulseurs. Depuis, l'écurie autrichienne a recruté à tour de bras, s'offrant notamment les services de Ben Hodgkinson, ancien directeur de l'ingénierie mécanique chez Mercedes High Performance Powertrains, qui deviendra le nouveau directeur technique de Red Bull Powertrains.

En marge du Grand Prix d'Espagne, quatrième manche de la saison 2021, Red Bull a révélé que cinq autres membres du personnel de Mercedes allaient rejoindre leur département moteur. Des transferts qui interviennent dans le contexte d'une lutte acharnée entre les deux structures pour le titre mondial, Lewis Hamilton et Max Verstappen n'étant séparés que par huit points au classement général.

Interrogé sur le sujet lors de la conférence de presse de ce jeudi à Barcelone, Verstappen a déclaré qu'il trouvait ces recrutements "intéressants" et qu'il était "tout à fait normal" que les employés de Mercedes cherchent de nouveaux défis après avoir évolué dans une équipe ayant remporté tous les titres en jeu depuis 2014.

Lire aussi :

"Quand une équipe domine depuis si longtemps, vous allez essayer de recruter ce genre de personnes", a commenté Verstappen. "Mais je pense aussi qu'il est intéressant de faire partie de ce nouveau projet. Quand les gens sont au même endroit pendant longtemps, parfois ils souhaitent relever de nouveaux défis. C'est compréhensible."

Bien que Red Bull n'ait pas exclu la possibilité de travailler avec un motoriste externe lorsque la nouvelle réglementation autour des unités de puissance entrera en vigueur, en 2025, l'équipe prévoit de fabriquer et de développer elle-même sa propre unité de puissance. Christian Horner, directeur de Red Bull, a ainsi lancé que la structure serait maître de son destin en s'assurant de concevoir une monoplace et un moteur sous un seul et même toit.

Concernant son niveau d'enthousiasme sur le nouveau département moteur de Red Bull, Verstappen a indiqué que c'était "génial à voir", ajoutant : "Bien sûr, nous en parlons au sein de l'équipe. C'est une perspective très palpitante et je veux en faire partie. Nous verrons où cela nous mènera."

Ces mouvements de ressources humaines risquent donc d'avoir un impact important sur la performance de l'unité de puissance de Mercedes au cours des prochaines saisons. Mais Lewis Hamilton n'est guère surpris que d'autres écuries cherchent à engager du personnel ayant participé à une domination longue de sept saisons.

"Ce n'est pas quelque chose auquel je [consacre beaucoup de temps]", a-t-il répondu à Motorsport.com au sujet des transferts en catégorie reine. "Je pense qu'avec Toto [Wolff, directeur de l'écurie Mercedes], j'ai mon meilleur allié. Il s'efforcera à gérer la situation de la meilleure façon possible. Sans aucun doute, chaque personne qui fait partie de notre équipe est talentueuse et ce n'est pas une surprise que tout le monde cherche à les avoir. Nous avons eu beaucoup de succès ensemble."

"S'il y a des gens qui sont partis, je leur souhaite le meilleur. Nous devons tous suivre notre propre chemin et prendre nos propres décisions, celles qui nous conviennent. Mais [Mercedes] est une grande équipe et ne se résume pas à une personne ou même cinq. Il s'agit d'un collectif. Et nous avons un groupe incroyable qui reste toujours solide et concentré pour gagner ce championnat."

partages
commentaires

Voir aussi :

Hamilton a remporté un troisième Laureus Award
Article précédent

Hamilton a remporté un troisième Laureus Award

Article suivant

Découvrez Sebastian Montoya, fils de Juan Pablo et candidat à la F1

Découvrez Sebastian Montoya, fils de Juan Pablo et candidat à la F1
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021