Verstappen - Un mauvais départ dû à une erreur de Red Bull

Max Verstappen a déclaré que son mauvais envol lors du Grand Prix d'Italie avait été causé par un réglage "trop agressif" de sa Red Bull RB12.

Verstappen - Un mauvais départ dû à une erreur de Red Bull
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Fernando Alonso, McLaren MP4-31 et Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09, Felipe Massa, Williams FW38, et Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09 au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Felipe Massa, Williams FW38 Mercedes, devant Fernando Alonso, McLaren MP4-31 Honda; Nico Hulkenberg, Force India VJM09 Mercedes; Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 TAG Heuer et le reste du peloton au départ de la course
Max Verstappen (NLD) Red Bull Racing RB12

Sixième sur la grille, le Néerlandais a connu un mauvais départ, lors duquel son anti-calage s'est déclenché, et est tombé à la 12e place. Par la suite, il est parvenu à gagner des positions lors des premiers tours pour finalement retrouver la 7e place au moment de franchir la ligne d'arrivée.

"J'ai appliqué la procédure normale de départ, mais le régime est tombé trop bas parce que l'équipe avait réglé la voiture trop agressivement", a expliqué Verstappen lors de l'émission de TV néerlandaise Peptalk, lundi matin.

"Au lieu de caler comme une voiture de course normale l'aurait fait, nous avons un programme dans le moteur qui s'assure que la position neutre arrive très vite. Mais si vous avez besoin de retenir l'embrayage de nouveau et de revenir à la première vitesse, vous perdez beaucoup de temps."

Il assure qu'il n'avait absolument rien à faire pour empêcher ce mauvais départ. "Cette fois, c'était l'équipe. Ces choses peuvent arriver. Chaque réglage est aussi proche que possible de la limite pour prendre le meilleur départ possible, et cette fois ça s'est mal passé."

"Mais sur l'intégralité de la saison, nous avons toujours pris de bons départs. Donc ça peut arriver. On gagne et on perd ensemble. Ce genre de choses peut arriver. Bien sûr, après coup, vous analysez ce qui peut être amélioré, et le départ peut être amélioré. Après la course, l'équipe m'a expliqué en détails ce qui s'est mal passé."

"Tout le monde fait de son mieux et tout le monde peut faire une erreur. Parce que si vous êtes un directeur d'équipe et que vous punissez à chaque fois qu'une erreur est commise, alors tout le monde sera trop effrayé pour aller à la limite."

Avec Tim Biesbrouck et Erwin Jaeggi

partages
commentaires
Hamilton - Aucune chance de revenir sur Rosberg avec ces pneus
Article précédent

Hamilton - Aucune chance de revenir sur Rosberg avec ces pneus

Article suivant

Dennis sur Button - "Oubliez le mot retraite !"

Dennis sur Button - "Oubliez le mot retraite !"
Charger les commentaires
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021