Verstappen à 5 secondes de la victoire, entre chance et malchance

Longtemps troisième, Max Verstappen a terminé à cinq secondes de la victoire au Grand Prix de Grande-Bretagne 2020, sur les talons d'un Lewis Hamilton qui avait crevé.

Verstappen à 5 secondes de la victoire, entre chance et malchance

Max Verstappen était tellement tranquille et confortablement installé en troisième position qu'il se permettait de blaguer avec son ingénieur, lui demandant de ne pas oublier de s'hydrater. Mais dans les derniers tours, le Néerlandais est passé tout près de rafler la victoire. Il a d'abord dépassé Valtteri Bottas quand ce dernier a crevé au 51e tour, avant de s'arrêter pour monter des pneus plus frais face aux différentes alertes et pour tenter le meilleur tour.

Lire aussi :

Dans l'ultime boucle, quand la seconde Mercedes, celle du leader Lewis Hamilton, qui comptait plus de 35 secondes d'avance, a subi la même défaillance, le pilote Red Bull a fondu sur son adversaire mais ce dernier est parvenu à rallier la ligne d'arrivée péniblement, l'emportant finalement pour cinq petites secondes.

Quand il lui a été demandé après la course s'il était heureux de la seconde place après cette fin de course haletante, Verstappen a répondu : "Ouais, je veux dire, je suis chanceux et malchanceux vous savez. Je pense qu'en course ils étaient trop rapides."

Lire aussi :

"Et, oui, les pneus ne semblaient pas excellents à un moment, genre 10 tours de la fin, donc j'étais déjà à la radio avec et j'ai dit que j'allais ralentir. Ensuite, évidemment, ils m'ont arrêté pour aller chercher le meilleur tour. Et ensuite, bien sûr, malheureusement, Lewis a eu une crevaison. Mais, vous savez, je suis très content de la seconde place. C'est à nouveau un très bon résultat pour nous."

Enfin, terminant sur son gag de la course : "Non [rien d'autre à dire], j'ai dit à mon ingénieur de boire, vous savez, de se rappeler qu'il fallait boire. De rester hydraté. C'est très important ici. Mais c'était [une course] assez solitaire, j'essayais juste de gérer mon rythme, de prendre soin des pneus."

partages
commentaires
Hamilton : "Mon cœur s'est presque arrêté"

Article précédent

Hamilton : "Mon cœur s'est presque arrêté"

Article suivant

Leclerc l'opportuniste sur le podium grâce à "deux tours de folie"

Leclerc l'opportuniste sur le podium grâce à "deux tours de folie"
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021