Vettel a abîmé sa Ferrari dans un accident

partages
commentaires
Vettel a abîmé sa Ferrari dans un accident
Par : Benjamin Vinel
27 nov. 2018 à 16:38

La journée d'essais de Sebastian Vettel à Abu Dhabi ne s'est pas passée comme prévu, en raison d'un accident qui a endommagé sa SF71H.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

S'il a réalisé le meilleur temps du jour sur le Circuit de Yas Marina, Sebastian Vettel est parti en tête-à-queue dans le premier virage et a heurté le mur avec son aileron arrière, et a par ailleurs endommagé son fond plat sur les vibreurs à deux reprises. Dans le garage, le quadruple Champion du monde ne pouvait que constater les dégâts (voir photo principale).

"Malheureusement, nous avons eu de petits problèmes et avons pris un peu plus de précautions et de temps pour changer les pièces cassées", explique Vettel. "Rien de conséquent, mais nous avons perdu un peu de temps."

Lire aussi :

Pirelli a apporté cinq composés 2019 en plus des pneumatiques utilisés cette saison à des fins de comparaison. Les essais se focalisaient sur cet élément, puisque tester de nouvelles pièces était interdit.

"C'est important surtout pour les pneus, pour avoir une première sensation", poursuit Vettel. "Le ressenti du week-end est encore très vivace, donc nous avons un point de comparaison. Pas d'énorme surprise, les pneus semblent fonctionner et ont l'air très similaires. Les différences étaient très petites."

"Quant à Pirelli, cette gamme est un peu plus rapprochée, donc l'hypertendre est plus proche du reste et le pneu dur, que nous n'avons pas utilisé, devrait être plus proche des composés plus tendres."

L'an prochain, les trois gommes différentes apportées sur chaque week-end de Grand Prix porteront le nom de dur, medium et tendre afin de faciliter la compréhension du public, quel que soit leur niveau de tendreté.

"Nous allons voir quelles seront les options pneumatiques pour l'an prochain", ajoute le pilote Ferrari. "Ce sera le principal, sur quels circuits Pirelli décide d'apporter quels composés. Cela peut faire une plus grande différence que l'écart entre [les composés] 2018 et 2019."

Place à Leclerc

Vettel souhaite désormais que son nouveau coéquipier Charles Leclerc rattrape le temps perdu ce mercredi. Ferrari n'a parcouru que 59 tours aujourd'hui ; seul Haas, qui a connu des soucis techniques, a moins roulé.

"J'aurais aimé en faire un peu plus, surtout des relais plus longs, donc il nous a manqué un peu de ça. J'espère que Charles aura davantage de temps de piste demain et plus de réponses."

"Il n'y a pas une si grande différence [pour les pneus]. Nous allons étudier ça de plus près, nous avons beaucoup de spécialistes dans ce domaine, donc je suis sûr que nous aurons des réponses bientôt", conclut l'Allemand.

Propos recueillis par Roberto Chinchero

Article suivant
Vidéo - McLaren s'associe avec OnePlus

Article précédent

Vidéo - McLaren s'associe avec OnePlus

Article suivant

Enfin des longs relais pour Norris avec McLaren

Enfin des longs relais pour Norris avec McLaren
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de novembre à Abu Dhabi
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Benjamin Vinel