Vettel dirait "oui" à Red Bull s'il recevait une offre

Sebastian Vettel a confirmé avoir discuté avec Renault d'une éventuelle arrivée en 2021 et expliqué qu'il ne refuserait pas l'opportunité de revenir chez Red Bull.

Vettel dirait "oui" à Red Bull s'il recevait une offre

Le quadruple Champion du monde Sebastian Vettel est libre pour la saison 2021 après l'annonce par Ferrari de sa non-reconduction au-delà de son contrat actuel. L'Allemand n'a pas encore tiré un trait sur le fait de rester en Formule 1 et a donc entamé des discussions informelles avec Renault. Cependant, le choix de l'écurie française s'est porté sur Fernando Alonso.

Lire aussi :

"Oui, j'ai [discuté avec Renault], mais évidemment jamais de façon suffisamment concrète, fondamentale, ou lors de véritables négociations", a expliqué Vettel en conférence de presse ce jeudi, avant le Grand Prix de Styrie. "Comme vous l'avez vu également, ils ont choisi d'aller dans une autre direction. Ça ne change pas grand-chose pour moi. Ça dépend vraiment de ma décision, que je ne suis pas pressé de prendre dans les jours qui viennent. Je veux prendre le temps pour me décider."

Quand Motorsport.com lui a demandé s'il envisageait une retraite de la F1 ou une année sabbatique, Vettel a répondu : "Tout est une option pour l'instant : continuer, faire une pause ou prendre ma retraite. Mais, comme j'ai dit, je n'ai pas encore pris de décision. Cela dépend des options disponibles. Ce n'est pas un secret que je suis un compétiteur. J'ai beaucoup accompli dans cette discipline, et je suis intéressé par le fait d'en accomplir davantage, pas seulement de participer. Nous verrons ce qui se passera et nous agirons en conséquence."

"Une voiture dans laquelle vous pouvez gagner des courses"

La question d'un retour éventuel chez Red Bull Racing semble avoir pris de la consistance puisque, selon les informations de Motorsport.com, Dietrich Mateschitz, le grand patron de la marque Red Bull, y serait favorable. Vettel a remporté avec l'écurie autrichienne ses quatre titres mondiaux et 38 succès et, même si cela irait contre la politique habituelle de gestion des pilotes, Milton Keynes est peut-être le point de chute le moins irréaliste parmi les structures de pointe, le duo Mercedes semblant plus que jamais en passe d'être reconduit.

Lire aussi :

Apparu cette semaine aux côtés de Max Verstappen et Christian Horner dans une émission sur la chaîne autrichienne de Red Bull, Servus TV, Vettel assure que cela n'avait "rien à voir" avec les rumeurs actuelles. Il a toutefois clairement indiqué que si une offre était formulée, il l'accepterait. "C'est une équipe très forte, je sais à quel point ils sont fort par rapport au passé. Je sais pourquoi ils étaient forts à l'époque, et ils sont toujours un prétendant. C'est une voiture dans laquelle vous pouvez gagner des courses, donc c'est sûr que ce serait intéressant. Comme je l'ai dit, c'est une voiture gagnante, et comme je l'ai dit auparavant, je suis là pour courir et pour gagner. Donc la réponse [à une offre de Red Bull] serait probablement 'oui'."

partages
commentaires

Voir aussi :

Räikkönen : "Injuste" de dire si Vettel a été mal traité par Ferrari

Article précédent

Räikkönen : "Injuste" de dire si Vettel a été mal traité par Ferrari

Article suivant

Les pilotes Mercedes pourraient être appelés à la prudence

Les pilotes Mercedes pourraient être appelés à la prudence
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021