Vettel offre à Aston Martin son premier podium

Sebastian Vettel est "aux anges" après avoir fait son retour dans le top 3 à Bakou, où il a offert à la marque Aston Martin son premier podium en Formule 1.

Vettel offre à Aston Martin son premier podium

Bien malin qui pouvait prédire un podium de Sebastian Vettel au Grand Prix d'Azerbaïdjan ! Après tout, l'Allemand n'était que 11e sur la grille de départ, et l'Aston Martin AMR21 n'a jamais montré le potentiel nécessaire pour briguer le top 3 cette saison.

Lire aussi :

Vettel a néanmoins réalisé une prestation exemplaire tout en profitant des incidents de course qui ont éliminé Max Verstappen et Lewis Hamilton en fin d'épreuve. Dès le départ, l'Allemand s'est hissé à la neuvième place avec ses pneus tendres neufs, puis il est resté en piste jusqu'au 18e tour, ce qui lui a permis de faire l'overcut à Alonso et Tsunoda, prenant également l'avantage sur Sainz en raison de la sortie de piste du pilote Ferrari. Et lorsqu'est survenu l'accident de Stroll, un Vettel irrésistible a dépassé Leclerc et Gasly au restart. Il était alors quatrième et a donc hérité de la deuxième place à l'arrivée, pour le premier podium d'Aston Martin en Formule 1.

"Je pense que c'est très important. Le début de saison a évidemment été dur pour nous", souligne Vettel, qui a marqué 28 points sur les deux derniers Grands Prix après quatre zéros pointés consécutifs. "Ça a été une super course. Nous avions un bon rythme, c'était la clé. Bien sûr, j'ai pris un bon départ, nous avons gagné des places d'emblée, puis j'ai géré mes pneus dès que tout le monde est rentré au stand."

"J'avais un très bon rythme pour faire l'overcut, au moins sur Yuki [Tsunoda]. Puis, manifestement, le restart a été excellent pour moi, j'ai gagné deux autres places. Bien sûr, nous avions des pneus moins usés, ce qui a aidé à les mettre en température par la suite, j'imagine. Bref, une super journée. Je suis aux anges ! Je trouve ça super, ce podium. Nous ne nous y attendions pas en venant ici. Mais déjà vendredi, même si nous n'étions nulle part, j'avais un bon sentiment. J'étais assez détendu. Hier, nous n'avons pas vraiment réussi. Mais aujourd'hui, c'est d'autant plus appréciable."

"Niveau stratégie, forcément, c'est toujours mieux de partir plus haut. C'est sûr que les pneus neufs n'ont pas fait de mal, puisque les autres avaient des pneus qui avaient fait quelques tours en qualifs. Cela nous aidés à tenir plus longtemps, mais nous préservons vraiment bien les pneus et je pense que c'était le secret, en plus du rythme que nous avions. La voiture était bonne en course et c'était la clé pour continuer à progresser petit à petit."

Ce résultat permet à Aston Martin de creuser l'écart sur Alpine au championnat des constructeurs, même si AlphaTauri repasse devant de justesse. Et pour l'anecdote, un seul pilote a marqué plus de points que Vettel sur les deux dernières courses : son remplaçant Sergio Pérez.

partages
commentaires
Selon Pirelli, des débris ont pu causer les crevaisons à Bakou
Article précédent

Selon Pirelli, des débris ont pu causer les crevaisons à Bakou

Article suivant

Leclerc doublé par Hamilton après avoir évité une branche

Leclerc doublé par Hamilton après avoir évité une branche
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021