Vettel espère rendre à Bottas la manœuvre de 2017

partages
commentaires
Vettel espère rendre à Bottas la manœuvre de 2017
Par : Basile Davoine
29 sept. 2018 à 13:46

Troisième sur la grille à Sotchi, le pilote Ferrari mise énormément sur le départ compliqué qui s'annonce pour tenter d'inverser la tendance, dimanche en Russie.

Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Le poleman Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, avec Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, et Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Ferrari a pris une petite claque en qualifications à Sotchi samedi après-midi, mais Sebastian Vettel continue de se montrer optimiste. Résolument tourné vers la course, le pilote Ferrari n'est pas surpris par l'écart d'une demi-seconde qui le sépare des Mercedes, même s'il en déplore évidemment l'ampleur. 

Troisième sur la grille de départ, l'Allemand aura devant lui un mur constitué de deux Flèches d'Argent, et qu'il faudra tenter de percer alors que ses 40 points de retard au championnat ne lui offre plus vraiment de marge de manoeuvre. 

"Peut-être que ça ira mieux demain", a-t-il lâché à sa descende de voiture, après avoir fait de son mieux dans une séance qui promettait d'être difficile dès ce matin, à la lecture de la hiérarchie en EL3. "C'était important de se rapprocher d'eux autant que possible, mais ils étaient rapides. Nous verrons demain, c'est une longue course et les pneus sont très importants. Cela aurait dû être plus serré, mais pas suffisamment pour représenter un menace."

"J'ai fait une petite erreur dans le dernier secteur, mais je savais que je devais gagner une demi-seconde, il fallait que je tente, mais ça n'a pas suffi. Je suis plutôt satisfait, la voiture se comportait bien donc je suis optimiste pour dimanche."

Lire aussi :

Sur un circuit où les dépassements sont généralement rares, Vettel sait que la chance principale à saisir se situera au départ. Poleman à Sotchi l'an passé, il sait d'ailleurs que la troisième place peut permettre de virer en tête au premier virage grâce à l'aspiration dans la longue ligne droite qui le précède, puisque c'est justement ce qu'avait réussi à faire Valtteri Bottas en 2017. Un Bottas aujourd'hui... auteur de la pole position !

"Je viens de parler à Valtteri et de lui rappeler ce qui s'est passé l'an dernier", sourit Vettel. "Peut-être que ce sera l'inverse, ce serait bien ! Tout dépend du départ et de là où on se trouve pour voir ce que l'on peut faire au premier virage, qui est compliqué. S'il y a une ouverture, c'est sûr que nous y plongerons."

Prochain article Formule 1
Hamilton : "Un grand bravo à Valtteri qui a simplement été meilleur"

Article précédent

Hamilton : "Un grand bravo à Valtteri qui a simplement été meilleur"

Article suivant

Ocon tient bon et bat à nouveau Pérez en qualifications

Ocon tient bon et bat à nouveau Pérez en qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Catégorie Qualifications
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions