EL3 - Verstappen leader, Gasly dans le top 3

Les difficultés de Sebastian Vettel se poursuivent sur le tracé ovale de Sakhir, alors que Max Verstappen a chassé George Russell des commandes au terme de la troisième séance d'essais libres.

EL3 - Verstappen leader, Gasly dans le top 3

Soixante minutes, c'est ce dont disposent les pilotes ce samedi pour parfaire leur ressenti de la piste "ovale" de Bahreïn et mettre au point leurs réglages avant les qualifications du Grand Prix, se tenant à partir de 18h00, heure française. Du roulage que le plateau n'est pas particulièrement pressé de faire durant le premier quart d'heure, au cours duquel les autos demeurent calmement dans les garages. Seule exception : le débutant Pietro Fittipaldi, remplaçant de Romain Grosjean ce week-end, qui place ainsi la Haas #51 comme la première machine à signer un chrono lors de cette séance.

Il faut ainsi attendre que le compteur n'annonce plus que 45 minutes de séance pour voir la piste s'animer de plusieurs monoplaces, dont celle de Ricciardo qui signe un premier temps de 55"311 en pneus durs, avant d'être délogée des commandes par la Ferrari de Leclerc (55''253). Peu avant la mi-séance, c'est la Mercedes de Bottas qui prend la place habituellement réservée aux machines de Brackley, en pneus tendres : 55''010. Toute amélioration devra désormais se trouver dans les 54''.

Déterminé à retrouver les avant-postes après avoir été en retrait de George Russell successivement du fait d'avoir endommagé son fond plat en EL1, puis d'avoir dépassé les limites de la piste sur son tour le plus performant en EL2, Valtteri Bottas enfonce le clou avec détermination en tournant cette fois une demi-seconde plus vite et plaçant un 54''523 avant de rejoindre les stands.

Lire aussi :

Les difficultés se poursuivent pour Vettel

Après n'avoir roulé qu'avec les pneus durs en première partie de séance et signé qu'un 17e chrono, Sebastian Vettel s'élance sur une piste très calme avec un train de pneus tendres rutilants. En délicatesse avec ce tracé depuis le début du week-end, l'Allemand établit un second chrono sur son premier tour lancé, à 335 millièmes de Bottas. La tentative suivante du #5 se concentre sur une évaluation de ce qui pourrait être la stratégie adoptée en qualifications : deux tours "lents" de mise en condition des enveloppes pneumatiques et du rendement optimal de la batterie de l'auto, avant une attaque à pleine charge sur le troisième. Le résultat n'est guère convainquant.

Dans le même temps, une nouvelle mise en marche du clan Mercedes voit Bottas faire de nouveau tomber la marque, cette fois en 54''270, et Russell reprendre la seconde position. Les Ferrari sont désormais à 0''584 (Leclerc) et 0''586 (Vettel), devancées par la McLaren de Norris et l'Alfa Romeo de Giovinazzi. Pour Vettel, cependant, les chronos deviennent soudain une préoccupation bien secondaire : Ferrari décide d'opérer un changement d'unité de puissance de précaution sur la monoplace du quadruple Champion du monde en fin de séance. L'allure du week-end du #5 vient de changer drastiquement.

Dix dernières minutes encombrées sur le circuit verront les pilotes réaliser des améliorations de toutes parts, mais tout de même encore loin de l'intensité annoncée des qualifications. Verstappen place temporairement sa Red Bull aux commandes en 54''064, tandis que Ricciardo endommage le fond plat de sa Renault en escaladant un vibreur à pleine vitesse.

Comme à sa bonne habitude, Max Verstappen s'est affiché comme le premier rival des Mercedes sur la feuille des temps. Derrière, chaque centième de seconde compte, parmi un plateau habituellement déjà très resserré et particulièrement compact sur le court tracé avalé en moins d'une minute, le plus bref de l'Histoire de la F1. Beau tir groupé des Français du plateau, avec Gasly troisième et Ocon quatrième.

Bahrain Grand Prix de Sakhir - Essais Libres 3

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen 23 54.064  
2 Finland Valtteri Bottas 20 54.270 0.206
3 France Pierre Gasly 24 54.427 0.363
4 France Esteban Ocon 21 54.453 0.389
5 United Kingdom Lando Norris 15 54.606 0.542
6 Thailand Alexander Albon 22 54.629 0.565
7 United Kingdom George Russell 20 54.664 0.600
8 Mexico Sergio Pérez 20 54.678 0.614
9 Canada Lance Stroll 18 54.693 0.629
10 Spain Carlos Sainz Jr. 16 54.720 0.656

partages
commentaires
Pietro Fittipaldi sera pénalisé sur la grille à Sakhir

Article précédent

Pietro Fittipaldi sera pénalisé sur la grille à Sakhir

Article suivant

Qualifs - Bottas mène le doublé Mercedes qu'il fallait dominer

Qualifs - Bottas mène le doublé Mercedes qu'il fallait dominer
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021