Vettel dans son jardin à Abu Dhabi.

La course en Inde tout juste terminée que les équipes débarquent aux Émirats-Arabes Unis, pour le Grand Prix d'Abu Dhabi

La course en Inde tout juste terminée que les équipes débarquent aux Émirats-Arabes Unis, pour le Grand Prix d'Abu Dhabi. Il s'agit du dernier Grand Prix de la tournée asiatique, et qui sonne plus ou moins la fin de la saison. Sebastian Vettel nous fait part de ses impression sur un rendez-vous qui lui est cher.

En trois ans, la manche d'Abu Dhabi est devenue l'un des moments clés de la saison. Débuter le Grand Prix avec le soleil couchant et terminer dans la nuit, c'est quelque chose d'assez unique et d'impressionnant à vivre,” explique le jeune allemand.

J'ai de très bons souvenirs sur ce circuit : en 2009 je remportais la course, de même qu'en 2010, en plus de mon premier titre de champion du monde. C'est un moment que je n’oublierai jamais.

D'un point de vue technique, le pilote RedBull reconnait également que le tracé est atypique.

Le circuit est lui-même un monument : un tour fait 5,5 kilomètres, avec de grandes zones de dégagements, la pitlane qui passe sous un tunnel et ressort de l'autre côté de la piste.

Vettel espère bien signer un très bon résultat sur ce circuit qui lui réussit particulièrement, exception faite de la manche de l'an dernier.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Actualités