Vettel déplore le manque de grip à Interlagos

Sebastian Vettel et Ferrari ont mené la charge contre les Mercedes lors des essais libres du Grand Prix du Brésil vendredi.

L’Allemand s’est classé au troisième rang, mais doit concéder une seconde au tour aux redoutables W06 de Nico Rosberg et Lewis Hamilton sur ce tracé relativement court d’Interlagos.

Selon Vettel, les pneus sont à blâmer pour expliquer cette différence, mais il prédit que les Ferrari seront en bien meilleure position demain.

C’est une seconde de trop!”, dit-il. “Je crois que nous ne sommes pas allés en piste au moment le plus propice. Mais avec ces gouttes de pluie, ce ne fut évident pour personne. Ce fut une journée ardue. Je crois toutefois que nous pouvons progresser. Nous allons analyser les données et nous espérons effectuer un pas en avant demain.

Vettel ajoute : “Je crois bien que tout le monde a eu du mal avec ces pneus. Ils semblent se comporter bizarrement, encore plus que l’an passé. Je crois que tout le monde glissait pas mal. J’ai fait du mieux que j’ai pu, mais ce ne fut pas suffisant. La voiture bouge beaucoup et glisse trop. Mais nous devrions faire mieux demain.

Questionné pour savoir si le principal problème était un manque de grip général, Vettel a répondu, en riant : “Si vous le voyez se balader, dites-lui de venir faire un tour dans notre garage et de se coller à nos voitures! Je crois que tout le monde glisse beaucoup, surtout lors des longs relais en piste. Je vais vous donner mon numéro de portable, et si vous apercevez ce gars appelé ‘Grip’, passez-lui mon numéro, s’il vous plaît! Tout le monde est dans le même bateau, et cela provient en grande partie des pneus”.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Circuit Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags brésil, f1, ferrari, pneus, vettel