Vettel disqualifié du Grand Prix de Hongrie

Après avoir terminé deuxième sur la piste, Sebastian Vettel a été disqualifié du Grand Prix de Hongrie pour quantité d'essence insuffisante dans le réservoir après l'épreuve.

Vettel disqualifié du Grand Prix de Hongrie

Profitant du chaos du départ, Sebastian Vettel s'était emparé de la troisième position au premier tour, qui s'est ensuite vite transformée en seconde place après l'erreur stratégique de Lewis Hamilton et Mercedes au moment de la relance à la suite du drapeau rouge. Toute la course, l'Allemand a mis la pression sur le leader Esteban Ocon, mais sans jamais réussir à le faire craquer. Le Français a franchi la ligne d'arrivée en première place, 1,8 seconde devant Vettel.

L'après-course a été mouvementée pour le quadruple Champion du monde qui a d'abord été convoqué pour une infraction commise lors de la cérémonie d'avant-course, qui lui a valu une simple réprimande. Mais par la suite, c'est une situation plus inquiétante sur le plan sportif qui s'est présentée : Jo Bauer, le délégué technique de la FIA, a constaté qu'il ne restait pas suffisamment de carburant dans le réservoir de l'Aston Martin #5 pour procéder aux vérifications d'usage, comme le règlement l'impose.

Lire aussi :

L'article 6.6.2 du Règlement Technique de la F1 dispose en effet que "les concurrents doivent s'assurer qu'un échantillon de 1,0 litre de carburant peut être prélevé sur la voiture à tout moment pendant l'événement". Or, dans ce cas précis, ce n'est que 0,3 litre qui a été récupéré par la FIA.

L'instance a été alertée sur la situation de Vettel quand ce dernier s'est arrêté en piste au virage 12 avant même de compléter son tour d'honneur, sur ordre de son écurie. Une fois la voiture ramenée au parc fermé pour les traditionnelles vérifications d'après GP, il a été clair que la quantité de carburant restante était un problème.

Pour toute infraction technique, la sanction est en général la disqualification pure et simple. Et dans le cas spécifique de cette règle, cela était arrivé à ce même Vettel en 2012 lors des qualifications d'Abu Dhabi ou encore à Lewis Hamilton, la même année, lors des qualifications du GP d'Espagne.

C'est donc ce qui a été décidé par les commissaires ce dimanche soir pour l'Allemand qui est donc exclu des résultats du GP de Hongrie 2021. Tous les pilotes classés derrière lui initialement gagnent mécaniquement une position, à commencer par le leader du championnat Lewis Hamilton ainsi que Carlos Sainz, qui monte sur le podium sur tapis vert pour la seconde fois de sa carrière, après le GP du Brésil 2019.

"Après la course, il n'a pas été possible de prélever l'échantillon de 1,0 litre de carburant sur la voiture #5. L'équipe a eu plusieurs opportunités d'essayer de retirer la quantité de carburant requise du réservoir, cependant il n'a été possible que d'en pomper 0,3 litre", peut-on lire dans la décision des commissaires.

"Pendant l'audience en présence du délégué technique de la FIA et du directeur technique de la FIA, le directeur d'Aston Martin a indiqué qu'il devait y avoir 1,44 litre restant dans le réservoir, mais qu'ils ne pouvaient pas l'en extraire. [...] Étant donné la situation, la voiture #5 n'est pas en conformité avec les exigences de l'article 6.6 du Règlement Technique de la FIA."

"Selon l'art. 6.6.2, les concurrents doivent s'assurer qu'un échantillon de 1,0 litre de carburant peut être prélevé sur la voiture à tout moment. La procédure a été suivie, mais l'échantillon de 1,0 litre de carburant n'a pas pu être prélevé. Les commissaires ont décidé d'appliquer la pénalité standard pour les infractions techniques. Ils ont donc pris en compte le fait qu'il n'est pas possible de prétendre qu'aucun avantage en termes de performance n'a été tiré."

Il est à noter que la parution du classement officiel de la course étant intervenue après la notification de l'intention de faire appel de la part d'Aston Martin, Vettel y est toujours classé second provisoirement, dans l'attente de la décision finale de l'écurie sur la suite à donner à son recours.

partages
commentaires
Vettel sous la menace d'une disqualification en Hongrie ?

Article précédent

Vettel sous la menace d'une disqualification en Hongrie ?

Article suivant

Aston Martin prêt à faire appel de la disqualification de Vettel

Aston Martin prêt à faire appel de la disqualification de Vettel
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021