Vettel en colère : ce qu'il a dit à la radio

Impliqué dans deux incidents avec les pilotes Red Bull en fin de course à Mexico, Sebastian Vettel n'a pas manqué de se faire remarquer par des communications radio incendiaires où il n'a pas caché sa colère.

Max Verstappen notamment a rendu Sebastian Vettel complètement furieux lorsqu'il a conservé la troisième place en coupant le premier virage avant de ralentir le pilote Ferrari, sur les talons duquel revenait Daniel Ricciardo. Le quadruple champion du monde a quelque peu perdu son sang-froid, allant jusqu'à s'en prendre au directeur de course Charlie Whiting.

Après l'incident avec Verstappen...

Vettel : "Écarte-toi ! Écarte-toi, bon sang !"

Vettel : "C'est un ******, voilà ce qu'il est."

Vettel : "Sérieux, je suis le seul, vous ne voyez pas la même chose que moi ? Il me ralentit et Ricciardo me rattrape, merde !"

Riccardo Adami, ingénieur : "Charlie [Whiting] dit que..."

Vettel : "Ouais, ben tu sais quoi, voilà ce que je lui dis à Charlie : va te faire foutre ! Franchement, va te faire foutre !"

Après l'incident avec Ricciardo...

Vettel : "Franchement, je vais frapper quelqu'un. Je crois que j'ai une crevaison à l'arrière gauche."

Riccardo Adami, ingénieur : "Les pneus vont bien, les pneus vont bien."

Dans le tour d'honneur...

Vettel : "Il faut qu'il me rende la position. Point à la ligne."

Maurizio Arrivabene, directeur d'équipe : "Sebastian, Sebastian, calme-toi, calme-toi. Ils sont sous investigation. Je sais que c'est injuste, mais calme-toi. Concentre-toi et on en parle après."

Vettel : “Ok, bien compris, Maurizio."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités