Vettel paie cash son erreur et celle de Ferrari

Le pilote Ferrari va s'élancer dimanche à Suzuka depuis la neuvième position sur la grille de départ. Un nouveau camouflet pour la Scuderia...

Vettel paie cash son erreur et celle de Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Les ingénieurs travaillent sur la monoplace de Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, in the garage
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, bloque ses roues
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Des fans de Sebastian Vettel
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Les ennuis et les difficultés s'accumulent pour Sebastian Vettel dans l'optique de la lutte pour le titre mondial. Au terme des qualifications du Grand Prix du Japon, le pilote Ferrari se retrouve à une lointaine neuvième place sur la grille de départ, quand dans le même temps, le leader du championnat Lewis Hamilton partira en pole position.

Alors que le déficit de points à combler atteint 50 points avant ce Grand Prix du Japon, rien ne semble aller dans le sens de la Scuderia et du pilote allemand. Ce samedi, c'est la douche froide qui les a saisis, lorsque les conditions météo se sont dégradées entre la Q2 et la Q3. Un mauvais choix en début de Q3, celui de s'élancer en pneus intermédiaires, a fait perdre un temps précieux avant que la pluie n'achève définitivement tous les espoirs, déjà amoindris par le rythme impressionnant de Mercedes depuis le début du week-end.

Cependant, la météo n'est pas seule responsable des malheurs du quadruple Champion du monde, qui aurait pu se retrouver un peu mieux placés sans une erreur commise dans son premier tour rapide.

"Pour le premier run, ça allait", décrit Vettel avec la moue des mauvais jours. "J'ai commis une erreur à Spoon, j'ai perdu beaucoup de temps à cet endroit. Nous n'avons pas eu le temps de faire le second run, à cause de la pluie. Nous étions en retard."

Lire aussi :

Cette limitation des dégâts, Kimi Räikkönen y est parvenu en prenant la quatrième place des qualifications. Pour Vettel, il faudra mener la charge depuis la cinquième ligne dimanche matin… et avec au départ les pneus supertendres. De quoi ouvrir la voie royale à des Flèches d'Argent qui, elles, seront chaussées des gommes tendres en première ligne ?

Malgré ces erreurs et ces coups du sort successifs, Vettel veut continuer à y croire et se battra, tout en sachant pertinemment que la situation est loin d'être idéale.

"Ce n'est évidemment pas la place où nous méritons d'être, nous sommes plus rapides que la neuvième place, mais c'est de là que nous partirons, et nous verrons comment ça se passe", soupire-t-il. "Tout peut arriver demain, ce n'est pas facile quand on part plus loin, mais ce n'est pas impossible. Demain est un autre jour."

partages
commentaires
Hamilton : "Difficile de prendre la bonne décision dans ces conditions"
Article précédent

Hamilton : "Difficile de prendre la bonne décision dans ces conditions"

Article suivant

Verstappen s'offre une troisième place inattendue

Verstappen s'offre une troisième place inattendue
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021