Vettel - Ferrari s'organise pour produire le meilleur châssis et le meilleur moteur

Ferrari a mis de nombreux nouveaux éléments en place cette année au niveau technique et a intégré Vettel dans le team. Le travail se poursuit en vue de 2016.

Vettel - Ferrari s'organise pour produire le meilleur châssis et le meilleur moteur
Sebastian Vettel, Ferrari lors de la conférence de presse de la FIA
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T
Sebastian Vettel, Ferrari sur la grille
La Grid Girl de Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T sur la grille
Friction entre Vettel et Räikkönen (Ferrari)
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T, sur la grille
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T, dans le parc fermé
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T

Arrivé chez Ferrari alors que l’auto de cette saison était déjà achevée dans le département design, Sebastian Vettel a eu la chance de trouver chez le Cheval Cabré une monoplace convenant immédiatement à son style de pilotage.

Ayant fait oublier tous les tracas qui avaient provoqué de grandes questions chez Red Bull concernant la capacité du Quadruple Champion du Monde à s’adapter au pilotage des motorisations V6 Turbo hybrides, Vettel n’avait cependant pas réellement pu apporter son retour technique ou faire connaître ses préférences à l’équipe technique menée par James Allison.

Une situation qui sera bien différente sur la prochaine création de Maranello. Cette fois, Vettel aura "beaucoup plus" d’influence dans la monoplace 2016, selon ses propres mots, même si le programme avait lui aussi débuté avant sa propre arrivée, au mois de janvier. "Bien entendu, il y avait eu déjà beaucoup de décisions de prises [au sujet de l’auto 2016], mais certaines l'ont été une fois que j’étais déjà là", explique celui qui évolue au troisième rang du général.

Continuer à évoluer avec la nouvelle structure du team

Le vainqueur de 3 Grands Prix cette année est optimiste quant aux possibilités d’évolution de Ferrari, dont la mission demeure encore de resserrer l’écart avec Mercedes pour réellement pouvoir envisager les titres mondiaux.

"Jusqu’à présent, notre saison a été phénoménale, si l’on pense à où se trouvait le team l’an dernier", se satisfait Vettel. "Ensuite, des gens ont changé de position au sein de l’usine par rapport à la situation que nous avons connue au tout début. Ce n’est pas si simple à ingérer pour une équipe, mais ça a été super et vraiment quelque chose de fort pour faire prendre la mayonnaise de cette équipe. Je suis assez confiant et espère que l’an prochain marquera un grand pas en avant".

Vettel voit les moyens mis en place par la Scuderia sur la saison prochaine et sait que le top team travaille déjà de manière très active sur la nouvelle saison, sachant sa seconde place au Championnat du Monde des Constructeurs assurée.

"Il suffit de regarder l’organisation pour voir qu’il y a eu beaucoup de travail pour tenter de regrouper l’équipe", poursuit Vettel. "Il y a beaucoup de nouvelles personnes, et de gens qui ont changé de rôle au sein de la compagnie. Habituellement, cela prend du temps, mais chacun comprend quoi faire et comment mettre les choses au point, y compris en termes de timing".

Le travail de mise en place se poursuit

"Ce fut le plus grand défi de cette année pour l’ensemble de l’équipe", poursuit celui qui est finalement arrivé au bon moment chez les Rouges, et incarne le renouveau après les années Alonso. "J’étais aussi un nouvel arrivant au début, et les gens comprennent mon langage, la façon dont je parle de la voiture, de son comportement et ses faiblesses. Je pense donc qu’il y a une possibilité de progresser".

"Bien entendu, nous avons fait un pas en avant immense sur le moteur, et cela se poursuit. Au final, nous souhaitons avoir le meilleur moteur et la meilleure auto. Il y a donc beaucoup à faire! Ce n’est pas un secret de dire qu’il nous faut plus d’appui qu’actuellement, mais il faut aussi pas mal d’organisation derrière tout ceci".

partages
commentaires
McLaren - Une série noire historique sans victoire

Article précédent

McLaren - Une série noire historique sans victoire

Article suivant

Ferrari - "Nous sommes une équipe de F1, pas un cirque"

Ferrari - "Nous sommes une équipe de F1, pas un cirque"
Charger les commentaires
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021