Ferrari a "essayé des choses" et doit "choisir les bonnes cartes"

partages
commentaires
Ferrari a "essayé des choses" et doit "choisir les bonnes cartes"
Par :
12 juil. 2019 à 17:13

Sebastian Vettel a admis une certaine insatisfaction à l'issue des essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, mais révèle que Ferrari a essayé des choses différentes venues altérer le programme du jour à Silverstone.

Absent du top 3 lors des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne, Sebastian Vettel a pris la quatrième place lors des EL2, à quatre dixièmes de Valtteri Bottas. Au-delà du rythme sur un tour, c'est celui sur les longs relais qui a soulevé des interrogations dans le clan de la Scuderia, puisqu'il a été marqué par une certaine irrégularité. Le pilote allemand s'en préoccupe toutefois avec un certain détachement, reconnaissant qu'il n'est "pas entièrement satisfait", et insiste sur les différents tests qui sont venus altérer le roulage de Ferrari ce vendredi. 

"C'était un après-midi compliqué, nous avons essayé des choses, peut-être que nous reviendrons en arrière pour certaines", explique-t-il. "Nous avons maintenant un peu de temps pour y réfléchir. C'était un peu difficile, je pense qu'il y avait un peu des hauts et des bas cet après-midi, pour plusieurs raisons. Je pense que l'ensemble était correct aujourd'hui, mais il y avait trop d'écarts [de performances], des hauts et des bas. Mercedes semblait encore très, très rapide et ce sont eux qu'il faut battre."

Voir aussi :

Admettant que son équipe n'est "pas encore" prête pour la course de dimanche, Vettel se montre philosophe et rappelle qu'il reste "un peu de temps" d'ici le Grand Prix. "Nous pouvons faire plus, clairement", assure-t-il. "Ce n'est pas forcément le bon exemple car le vendredi nous offre aussi l'opportunité de tenter des choses. C'est ce que nous avons fait aujourd'hui, et certaines choses n'ont pas fonctionné, donc nous devons maintenant choisir les bonnes cartes pour demain."

Les difficultés rencontrées par la SF90 et ses pilotes ce vendredi ne sont pas forcément une surprise, puisque le directeur d'écurie Mattia Binotto avait préparé le terrain en estimant que Silverstone ne serait peut-être pas un terrain de jeu idéal pour la monoplace de Maranello. "Je ne pense pas avoir de réponse, pas encore", tempère toutefois Vettel à ce sujet. "Nous avons essayé des choses, ce qui rend le tout peut-être un peu difficile à lire. Mais Mercedes paraît très, très fort et je pense que c'est très serré entre Red Bull et nous."

Pour le quadruple Champion du monde, la journée a par ailleurs été marquée par une excursion hors piste assez spectaculaire dans l'enchaînement Maggots-Becketts-Chapel. "J'ai essayé et j'ai perdu la voiture, rien de mal", raconte-t-il. "Je pense que ça fait partie de ce que nous essayons de faire, surtout le vendredi. Mais nous avons tenté des trucs avec la voiture et le set-up, elle était assez nerveuse, et par-dessus le marché c'était un peu venteux. Nous devons maintenant voir ce que nous conservons parmi les choses que nous avons essayées, et ce que nous éliminons."

Diapo
Liste

1/5

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

2/5

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

3/5

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

4/5

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

5/5

Photo de: Mark Sutton / Sutton Images

Article suivant
Russell agacé de "passer pour un idiot" à cause du vent

Article précédent

Russell agacé de "passer pour un idiot" à cause du vent

Article suivant

Ricciardo : "On va célébrer les obsèques de ce moteur"

Ricciardo : "On va célébrer les obsèques de ce moteur"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu