Vettel : Nous avons rendu les choses "trop faciles" pour Mercedes

partages
commentaires
Vettel : Nous avons rendu les choses
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: Jonathan Noble
9 oct. 2018 à 16:33

Sebastian Vettel a reconnu que Ferrari avait rendu les choses "un peu trop faciles" pour Mercedes et Lewis Hamilton lors des récentes courses de Formule 1.

Vettel est passé de la tête du classement pilotes à un retard de 67 unités sur Hamilton en l'espace de sept Grands Prix, son rival ayant remporté six d'entre eux et restant sur une série de quatre victoires. Le Britannique peut potentiellement s'adjuger le titre dès le prochain GP aux États-Unis, après la sixième place de l'Allemand à Suzuka au terme d'une épreuve marquée par un accrochage avec Max Verstappen.

Quand il lui est demandé si ses chances de titre sont presque nulles, Vettel déclare : "Vous avez dit presque. Évidemment, il y a toujours une chance. Lors des dernières courses, nous avons rendu les choses un peu trop faciles pour eux."

Lire aussi :

"Mais le mérite leur revient également, ils ont bien fait leur travail. C'est le jeu. Nous devons nous occuper de nous et faire notre travail lors des deux prochaines courses, et puis nous verrons. Assurément, ça n'a pas aidé de finir sixième et qu'ils remportent la course."

Mercedes a pris l'avantage sur Ferrari en qualifications lors des trois derniers Grands Prix, même si Vettel a pu être plus à l'aise en rythme de course. Cependant, la stratégie manquée de Ferrari à Singapour lui a coûté la seconde place et il n'a pas su maintenir Hamilton derrière lui à Sotchi. Au Japon, c'est l'erreur de choix de pneus de la Scuderia et une faute du numéro 5 dans son seul tour lancé de Q3 qui ont donné le ton de la contre-performance globale.

Vettel estime qu'il aurait pu se battre contre "au moins une" des Mercedes suite à sa remontée de la huitième à la quatrième place lors du premier tour, avant qu'une collision avec Verstappen ne le fasse tomber à la dernière position.

"Il est très difficile de dépasser ici et ensuite dans la remontée, et avec les virages rapides que nous avons, mais je pensais pouvoir jouer avec la voiture et faire tenir les pneus assez longtemps. Évidemment on ne saura jamais, parce que j'avais des dégâts, du trafic et ainsi de suite, mais j'étais satisfait de mon côté, vu ce qui m'est arrivé en course."

La baisse de performance de Ferrari a été abrupte, alors que l'écurie semblait être revenue de la trêve estivale avec toujours le même avantage en termes de rythme sur Mercedes. Vettel affirme n'avoir aucune explication concernant les difficultés récentes de la structure de Maranello.

"Ça a toujours été très serré. Je pense que lors des dernières courses, nous n'avons pas été aussi forts et je pense que le fait que nous étions meilleurs en course était également dû au fait qu'ils n'ont pas eu à attaquer, donc nous n'aurons jamais une vision d'ensemble."

Prochain article Formule 1
Wehrlein a refusé un baquet en Formule E

Article précédent

Wehrlein a refusé un baquet en Formule E

Article suivant

Photos - Quand les F1 vintage envahissent Suzuka

Photos - Quand les F1 vintage envahissent Suzuka
Charger les commentaires