Vettel : FIA et F1 ont "laissé tomber" les pilotes sur l'antiracisme

Sebastian Vettel estime que la FIA et la Formule 1 ont "laissé tomber" les pilotes concernant leurs messages antiracistes lors des deux dernières courses en Autriche et en Hongrie.

Vettel : FIA et F1 ont "laissé tomber" les pilotes sur l'antiracisme

En Autriche, pour la première épreuve de la saison 2020 de F1, les instances dirigeantes de la discipline reine ont offert un temps aux pilotes, avant le départ de la course, pour exprimer leur opposition au racisme, la plupart choisissant pour ce faire de mettre un genou à terre et tous portant un t-shirt "End Racism" ("Mettre fin au racisme").

Cependant, lors des deux derniers Grands Prix, rien n'a été officiellement prévu, ce qui a entraîné des phases d'incompréhension et de désorganisation dans les mouvements souhaités par une partie des pilotes. Lewis Hamilton a notamment expliqué, dans le sillage de critiques sur la manière dont les choses avaient été gérées, qu'il allait contacter les responsables de la F1 avant le GP de Grande-Bretagne pour que ces démonstrations soient mieux organisées à l'avenir.

Lire aussi :

Sebastian Vettel a quant à lui déclaré qu'il souhaitait un geste plus fort et plus organisé de la part des pilotes avant la course de ce dimanche à Silverstone, mais que ce n'était pas à eux de le mettre en place seuls. "Ça ne devrait pas être entre les mains des pilotes seuls. Nous n'organisons pas les courses, donc je pense que ce n'est pas juste dans notre intérêt."

"Je pense que nous avons essayé de continuer de faire passer un certain message, dont nous sommes convaincus qu'il est juste. Mais la FIA et la FOM, après la première course, nous ont laissés tomber parce qu'elles ne nous ont pas vraiment aidés à organiser quoi que ce soit. J'espère [qu'aujourd'hui] ça sera mieux. Nous aurons un petit peu plus de temps également, donc nous verrons."

Interrogé par Motorsport.com concernant ce qui était prévu avant le départ à Silverstone, le pilote Renault Daniel Ricciardo a indiqué que le temps supplémentaire accordé avant la course devrait permettre d'éviter la désorganisation des deux derniers GP. "Nous avons bien plus de temps désormais pour aller aux toilettes, et avoir un moment avant les hymnes."

"Je pense que ça sera clairement moins précipité, et probablement plus similaire à ce que nous avons vu lors de la première course, où nous étions tous là quelques minutes avant. Ensuite nous serons en formation. Évidemment, certains seront debout, certains un genou à terre. Mais nous aurons notre moment avant l'hymne pour le faire. C'est ce qui devrait se passer."

Lire aussi :

Pour le GP de Grande-Bretagne, la F1 a décidé d'ouvrir la ligne des stands 40 minutes avant le départ de la course au lieu de 30 et a donné aux pilotes des lignes directrices concernant les procédures sur la grille. Une fenêtre de 30 secondes a ainsi été aménagée pour "la reconnaissance de l'importance de l'égalité et d'une égalité des chances pour tous", avec des actions suggérées pour les pilotes telles que "poser un genou à terre, se tenir debout sur le tapis avec les bras croisés devant ou derrière eux, se tenir debout sur le tapis et baisser la tête, se tenir debout sur le tapis et pointer les mots 'End Racism' sur leurs t-shirts, se tenir debout sur le tapis et placer leur main sur le cœur" ou "tout autre chose qu'un pilote se sentirait à l'aise de faire".

Les pilotes seront ensuite remerciés pour leur "démonstration de soutien à la fin du racisme dans le monde", avant que l'hymne national ne soit joué. Après ce dernier, un hommage sera rendu par voie aérienne et par le biais d'applaudissements au NHS, le service de santé du Royaume-Uni dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly avait demandé à changer d'ingénieur chez Red Bull

Article précédent

Gasly avait demandé à changer d'ingénieur chez Red Bull

Article suivant

Racing Point : "Comme si Hülkenberg n'était jamais parti"

Racing Point : "Comme si Hülkenberg n'était jamais parti"
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021