Vettel juge injustes les critiques adressées à Stroll

Sebastian Vettel prend la défense de son jeune coéquipier chez Aston Martin.

Vettel juge injustes les critiques adressées à Stroll

Fils de Lawrence Stroll, propriétaire de l'écurie Aston Martin, Lance Stroll n'a pas été épargné par les critiques depuis le début d'une carrière marquée par un titre en F3 Europe, des débuts en Formule 1 à 18 ans et des coups d'éclat remarqués mais des performances globalement en demi-teinte par rapport à ses coéquipiers dans l'élite.

Lire aussi :

Cette saison, Stroll est associé à au quadruple Champion du monde Sebastian Vettel, coéquipier redoutable malgré sa campagne 2020 particulièrement difficile. Vettel a justement tenu à prendre la défense de son nouveau partenaire face à des détracteurs focalisés sur le fait que le parcours de Stroll a été facilité par son père milliardaire.

"Certaines choses qu'il a traversées ne sont pas justes", estime Vettel. "Il a prouvé à de nombreuses reprises qu'il était très rapide. Je pense que si l'on prend juste la pole position en Turquie, c'étaient probablement des conditions de piste parmi les plus difficiles que j'aie jamais connues en 15 ans de F1. Non seulement rester sur la piste mais aussi claquer ce tour, et faire la pole, il faut beaucoup de talent pour en être capable."

"Bien sûr, il y a des exemples passés de très jeunes pilotes qui arrivent à un très jeune âge et qui sont très prêts et plus ou moins complets. Mais d'autres ont peut-être un développement qui prend juste un chemin différent. Ils progressent un peu différemment – je ne veux pas dire plus lentement, mais juste différemment – et ils atteignent peut-être leur plein potentiel un peu plus tard."

Hormis cette sensationnelle pole position à Istanbul l'an passé, Stroll s'est également qualifié troisième au Grand Prix de Hongrie 2020 et quatrième au Grand Prix d'Italie 2017, signant par ailleurs trois podiums à Bakou en 2017 puis à Monza et à Sakhir l'an dernier. Mais le fait est que depuis le début de sa carrière en Formule 1, il n'a marqué que 142 points contre 221 pour ses coéquipiers Felipe Massa, Sergey Sirotkin et Sergio Pérez.

Le duo Stroll-Vettel devrait en tout cas trouver facilement l'équilibre avec une relation productive entre les deux pilotes, estime l'aîné. "C'est très clair : je suis le vieux, il est le jeune – pas juste sur le passeport, je pense avoir manifestement bien plus d'expérience", ajoute Vettel. "Je pense qu'il a beaucoup de talent et de vitesse pure. Et je pense qu'il peut encore apprendre beaucoup. Je serai content de l'aider. Je n'ai jamais rien caché à un coéquipier auparavant, donc je ne vois pas pourquoi je m'y mettrais maintenant. Vous savez, j'aurais été content si ça avait été l'inverse quand j'étais jeune, si quelqu'un s'était ouvert et avait tout partagé volontiers. Je vois ça comme du gagnant-gagnant."

Lance Stroll, Aston Martin, Sebastian Vettel, Aston Martin

Stroll, quant à lui, apprécie tout particulièrement le bagage technique qu'apporte Vettel, avec ses 53 victoires en 257 Grands Prix : "Il est très connaisseur quant au comportement de la voiture et à ce qu'il en veut. Ses commentaires sont très sages. Il a beaucoup d'expérience et est un pilote très talentueux. Il est encore tôt, cela dit. Je suis sûr que j'apprendrai à le connaître bien mieux dans les prochaines semaines quand nous commencerons les courses et que nous serons en piste en même temps à faire des programmes similaires. Je pense que nous pourrons probablement comprendre nos commentaires mutuels, donner notre feedback et avoir une bien meilleure idée de ce dont nous parlons tous les deux."

Grâce à Vettel et à sa propre expérience, le Canadien a donc bon espoir de poursuivre sa progression. "Bien sûr, je m'améliore chaque année en tant que pilote, je prends de plus en plus d'expérience. J'ai tiré des leçons l'an dernier, et de certaines manières je vais changer un peu d'approche cette année pour essayer de ne pas répéter certaines erreurs de l'an dernier. C'est ça, l'aventure d'être pilote de Formule 1", conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper et Luke Smith

partages
commentaires

Voir aussi :

Les F1 2021 seront aussi rapides qu'en 2020, selon Pirelli

Article précédent

Les F1 2021 seront aussi rapides qu'en 2020, selon Pirelli

Article suivant

Marko : Pérez n'aura pas besoin de 5 GP pour être au niveau

Marko : Pérez n'aura pas besoin de 5 GP pour être au niveau
Charger les commentaires
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021