Vettel - Ne m'appelez pas l'outsider!

Simple question de lexique ou véritable impact psychologique? Sebastian Vettel se refuse à être défini par le terme outsider, alors que la lutte continue face à Nico Rosberg pour la deuxième place du championnat.

Après une saison 2014 très difficile pour Ferrari, marquée par l'absence de la moindre victoire, Sebastian Vettel a rejoint la Scuderia et s'est illustré avec douze podiums dont trois succès, d'autant qu'il domine outrageusement son coéquipier Kimi Räikkönen.

Difficile toutefois de rivaliser avec les dominatrices Mercedes W06 Hybrid de Lewis Hamilton et Nico Rosberg. Cependant, lorsqu'Autosport lui a demandé s'il avait apprécié d'être l'outsider cette année, Vettel s'est montré catégorique.

"Je ne me considère pas comme un outsider," affirme l'Allemand. "Je sais que nous ne sommes pas favoris, mais je pense que nous montrons depuis le début de la saison que nous ne sommes pas en milieu de grille. Si nous sommes à notre meilleur niveau, alors nous avons de bonnes chances de finir sur le podium et de gagner des courses, et c'est ce que nous avons réalisé jusqu'à présent."

"Dans l'ensemble, la situation est très différente de l'an dernier. Bien sûr, c'est une situation complètement nouvelle pour moi avec une nouvelle équipe. Rejoindre Ferrari est un expérience géniale jusqu'à présent, mais nous avons également où nous voulons être à l'avenir."

En effet, Ferrari s'est fixé l'objectif ambitieux de rejoindre Mercedes en termes de performance dès 2016, de façon à pouvoir mener une véritable campagne pour le titre. "Donc nous avons du pain sur la planche," poursuit un Vettel clairvoyant, "et nous serons certainement beaucoup plus heureux si les gens ne nous appellent pas les outsiders mais les favoris, à l'avenir."

Ferrari a dépassé les attentes

Vettel se déclare en tout cas très satisfait d'une saison pour laquelle les trois victoires ouvertement visées par Ferrari paraissaient quelque peu ambitieuses.

"Cette saison, nous avons surpris beaucoup de gens et certainement dépassé nos attentes également. Dans l'ensemble, c'est très positif jusqu'à présent et la deuxième place est l'objectif."

"La première est malheureusement hors de portée et deuxième, c'est sûrement mieux que troisième, donc nous essaierons d'obtenir la deuxième place," conclut le pilote de la Scuderia.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags déclaration