Vettel ne renonce pas à son rêve de titre

Après avoir signé la quatrième victoire de sa carrière, Sebastian Vettel revient sur ses objectifs de fin de saison

Après avoir signé la quatrième victoire de sa carrière, Sebastian Vettel revient sur ses objectifs de fin de saison. Il ne compte pas baisser les bras, il croît toujours au titre et va tout donner.

"Bon, pour être honnête je pense que c'était plutôt simple," a déclaré le pilote allemand sur la chaîne de télévision britannique BBC Sport. "Soit je gagnais ici, soit c'était fini. Donc nous avons pris tous les risques et attaqué au maximum, et finalement ça a payé. Evidemment, maintenant en regardant le classement, la situation semble meilleure, il reste tout de même un grand écart."

"Mais nous avons vu, notamment il y a deux saisons, que tout pouvait arriver et que rien n'est impossible. Je pense que nous devons procéder exactement de la même manière lors des deux prochaines courses et ensuite nous verrons ce que les autres font."

"Je n'ai jamais abandonné [mon rêve de titre]. Je l'ai déjà dit dans le passé, c'est un véritable honneur et un grand plaisir que de piloter ces voitures à de nombreuses reprises dans la saison le dimanche, spécialement quand le temps est radieux comme aujourd'hui."

Sebastian Vettel est mathématiquement titrable, il n'abandonnera donc pas ses rêves d'être titré dès cette saison, il est là pour ça.

"Mais le plus important c'est le challenge que cela représente, nous voulons découvrir qui est le meilleur et qui est le meilleur sur une saison complète. L'objectif ultime est de remporter le championnat, c'est pourquoi je suis ici et pourquoi nous faisons cela."

Parlant de la huitième place réalisée aujourd'hui par leader du championnat Jenson Button, l'Allemand concède que ce résultat est très important pour ses espoirs de titre.

"C'est vraiment crucial et en fin de saison toute victoire est bonne à prendre."

Au terme de ce Grand Prix du Japon, Sebastian Vettel compte 16 points de retard sur Jenson Button et deux sur Rubens Barrichello. Si l'Allemand n'avait pas reçu de drive-through lors de la course à Singapour, pour une erreur du radar dans les stands comme il l'a affirmé vendredi, il n'en compterait sans doute plus que 13, s'il avait conservé sa deuxième place. Voire plus s'il avait dépassé Lewis Hamilton pour finalement remporter l'épreuve.

Espérons que cet incident ne sera pas la raison d'un échec de Sebastian Vettel dans la quête du titre mondial.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Rubens Barrichello , Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités