Vettel - "Nous étions dans un no man's land"

L'Allemand a livré une course impeccable au Brésil, mais ne pouvait pas s'approcher davantage des Flèches d'Argent.

Troisième sur la grille de départ, Sebastian Vettel n’a pas pu profiter de l’extinction des feux pour venir s’immiscer entre les Mercedes. Après avoir tenu le rythme tant que possible sur le circuit d’Interlagos, le quadruple Champion du Monde a dû se résoudre à laisser Nico Rosberg et Lewis Hamilton prendre le large. Néanmoins, le rythme de course de la Ferrari était meilleur que sur d’autres pistes selon l’Allemand, qui ne termine qu’à 14 secondes du vainqueur. 

"Je pense que c'était une bonne course pour nous, j'avais des espoirs pour le départ mais cela n'a pas été possible", résume Vettel. "Je pensais peut-être pouvoir rester avec eux mais ils ont commencé à creuser l'écart. Ils étaient un peu plus rapides." 

"En termes de rythme de course, nous sommes beaucoup plus proches qu'à d'autres courses. C'était une très bonne course même si ce n'était pas passionnant, nous étions dans un no man's land. Espérons être plus proches la prochaine fois."

Après avoir longtemps espéré pouvoir prendre la deuxième place finale du championnat, Vettel est désormais définitivement battu par Rosberg, qui s’est assuré de rester le dauphin de Hamilton grâce à sa deuxième victoire consécutive. 

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Brésil
Sous-évènement Course
Circuit Autódromo José Carlos Pace
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags course, interlagos, podium, reaction