Vettel : Le nouveau système de départ améliore le ressenti

Vettel et Räikkönen ont un feeling différent avec la nouveauté introduite sur le volant pour les procédures de départ.

Sebastian Vettel juge que les changements apportés au système de départ Ferrari lors de la manche de Barcelone, et conservés pour l’épreuve monégasque de ce week-end, devraient lui procurer un meilleur ressenti de ce qui se passe à bord de son auto au moment de s’extraire de la grille de départ.

Motorsport.com avait révélé en détails la nature des changements opérés sur le volant des Ferrari ; une nouveauté s’inspirant très fortement du système initialement développé par l’équipe rivale Mercedes. Comme l’assume maintenant pleinenement Ferrari par la voix de son directeur d’équipe Maurizio Arrivabene, les Rouges n’ont désormais plus peur d’imiter leurs plus proches rivaux lorsque cela peut procurer un avantage quantifiable.

Vettel est pour l’heure le seul des deux pilotes de la Scuderia a avoir utilisé le nouveau volant en conditions de course, Kimi Räikkönen ayant pour l'heure préféré conserver le système avec lequel il dispose de ses automatismes. Interrogé par Motorsport.com sur le ressenti d’un possible changement au départ, Vettel garde ses cartes près de lui au moment d'évoquer la performance, mais admet un certain confort d'utilisation : "Nous avons essayé de nombreuses choses, et parfois on dispose d’un meilleur ressenti ; parfois moins. Nous avons fait des départs corrects, quelle que soit la solution testée."

"Plus de contrôle"

Peu importe ce qui a fait les forces et les faiblesses de Ferrari dans le passé au niveau des départs : en 2017, il a fallu questionner l’intégralité du processus.

"Je pense qu’il est vrai que nos départs ont été historiquement très bons. Mais cette année, il faut oublier le passé, car il s’agit d’une approche totalement différente", analyse-t-il. "Mais nous sommes de nouveau parvenus à prendre de bons départs. Au début de l’année, c’était un peu agité, mais ça semble être devenu plus constant. C’est aussi naturel, du fait que l’on a plus d’entraînement, de routine, et que l’on progresse dans ce que l’on fait, peu importe dans quel domaine."

"Je suis heureux de pouvoir m’amuser avec l’ergonomie du design et d’essayer de disposer de plus de ressenti et de contrôle de ce que je dois faire."

À Barcelone, les développements permettant un doigté différent ont clairement payé pour Vettel, qui fut en mesure de réajuster l’embrayage après avoir ressenti du patinage à l’extinction des feux. "J’ai vu Lewis [Hamilton] avoir des difficultés avec du patinage, et moi aussi. Mais j’ai réagi immédiatement en tirant l’embrayage et ai essayé de lancer une seconde procédure de départ ; ce qui a parfaitement fonctionné", se félicite l’Allemand.

Räikkönen indifférent

Kimi Räikkönen partage l’opinion générale quant au fait que Ferrari a progressé au moment de s’extraire de la grille mais se montre toutefois moins dithyrambique au sujet du nouveau système de palette épousant la forme des doigts. Le Finlandais n’a pas vu pour l’heure l’intérêt d’un changement pour sa propre monoplace et conserve le système initial, par choix.

"Je pense que nous avons réalisé des progrès", confirme-t-il. "Bien entendu, nous devons encore travailler mais nous avons réalisé de très bons départs sur les dernières courses. J’ai été bloqué à quelques reprises dans la ligne droite et ça ne s’est pas bien terminé, mais il est certain que nous avons avancé et que nous pouvons encore le faire."

"C’est une histoire sans fin en ce qui concerne les départs et les petites choses liées à ce domaine. Mais on est plutôt OK. Nous alignons des configurations [de volant] légèrement différentes mais je ne pense pas que ça fasse réellement une différence au départ."

Voilà qui conforte en tous les cas les propos de Vettel : dès lors que le ressenti et le confort personnel satisfait chacun des pilotes Ferrari, tout le monde y trouve son compte...

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags depart, technique, volant