Vettel : "Ca n'a pas marché pour moi aujourd'hui"

Sebastian Vettel n'a pas connu un début de week-end idéal à Austin.

Même si les chances de voir la lutte pour le titre prendre fin à Austin semblent minces sur le papier, l'Allemand va sans doute espérer que le reste de son Grand Prix se passe tout de même mieux que ce vendredi. S'il n'a pas connu d'énorme problème, une série de contretemps a porté un coup aux velléités du quadruple Champion du monde.

Après des EL1 d'abord pluvieux mais tout de même studieux, les EL2 ont été plus compliqués avec d'abord un tête-à-queue en début de roulage, dans l'avant-dernier virage, qui s'est soldé par un simple passage dans les graviers, mais qui a tout de même gâché un train de pneus tendres, puis un problème à l'avant de la SF70H qui a entraîné une inspection minutieuse pour déceler la moindre irrégularité en fin de séance. Résultat : 11 tours parcouru contre 26 pour Lewis Hamilton ou encore 30 pour Max Verstappen.

"Le vendredi, on roule autant que possible", a rappelé Vettel après la séance, tout en se satisfaisant que l'autre côté du garage ait pu avoir une session plus tranquille : "Ça n'a pas marché pour moi aujourd'hui, mais Kimi [Räikkönen] a bien roulé, donc nous avons pu apprendre des choses."

"Ça a été une après-midi compliquée, pas facile, mais la voiture est rapide, donc pas d'inquiétude. Le seul tour que j'ai pu faire était celui en ultratendres. Avant, j'ai commis une erreur en prenant trop de risques plus tôt dans la séance. J'ai perdu l'arrière dans le virage 19, c'était de ma faute. Donc nous avons perdu ce train de pneus. À la fin, j'ai senti que quelque chose n'allait pas avec la voiture, donc nous sommes rentrés deux fois pour vérifier, puis ressortir et faire un autre contrôle. Nous allons y regarder." 

"Espérons que la voiture sera en bonne forme demain pour rouler et que nous serons rapides. C'est un peu plus bosselé cette année, mais c'est pourquoi il est important de se sentir à l'aise. Il nous manque des tours, mais avec quelques tours supplémentaires demain, ça devrait aller mieux."

Quand il lui est demandé si Ferrari sera capable d'être au niveau de Mercedes, il répond : "Je pense que oui. Mais aujourd'hui, nous avons passé plus de temps dans le garage, ce qui n'était pas bon. Mais parfois c'est comme ça. J'ai dit aux gars : 'nous avons une bonne voiture'. Le tour que j'ai fait était le seul véritable que j'ai pu faire. Et il n'était pas très bon. Je suis sûr que nous pouvons faire mieux."
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Sous-évènement Essais Libres 2
Circuit Circuit of the Americas
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags austin, cota, el1, el2, essais libres