Vettel : Le plat "m'a ralenti" et "compromis" le premier relais

partages
commentaires
Vettel : Le plat "m'a ralenti" et "compromis" le premier relais
Par :
12 mai 2019 à 16:28

Alors qu'il semblait avoir l'occasion de dépasser les deux Mercedes au départ, Sebastian Vettel a finalement perdu une position et hérité d'un plat qui l'a handicapé dans le premier relais, ce qui lui a coûté le podium.

Auteur d'un excellent départ derrière les deux Mercedes, Sebastian Vettel a occupé l'espace de quelques mètres la tête de la course. À trois de front, entrevoyant une opportunité en or de faire un gros coup, l'Allemand a pris le risque de freiner tard, trop tard pour l'un de ses pneus avant qui s'est bloqué, en dépit de sa position préférentielle sur la trajectoire de course. Obligé de sortir légèrement de la piste pour éviter le contact, l'Allemand a ensuite gêné son équipier Charles Leclerc en se replaçant sur le tracé, tout en ne pouvant qu'être spectateur de la manœuvre de Max Verstappen à l'extérieur du virage 3.

Lire aussi :

Dépossédé de la troisième place, Vettel a ensuite souffert dans son premier relais en raison du plat fait au premier freinage. Au bout de quelques tours, il lui a été demandé de laisser passer Leclerc, qu'il ralentissait. "Je pense qu'on a beaucoup parlé à la radio, j'avais du mal à voir [en raison des vibrations liées du plat], ça m'a ralenti et compromis le premier relais ; après ça a été."

Après un passage au stand prématuré, dès la fin du 19e tour, le quadruple Champion du monde a pu retrouver du rythme. "Il était difficile de revenir, le Safety Car nous a donné une chance mais on avait le même rythme que Max donc il était difficile de passer."

Lire aussi :

Comme lors des quatre courses précédentes, il y aura donc eu des consignes de course au sein de la Scuderia puisque, après l'ordre donné à Vettel, c'est à Leclerc qu'il a été demandé de laisser filer son équipier, quand le Monégasque disposait de pneus durs contre des mediums pour la Ferrari #5. "On en a parlé en interne, on essaie de faire sa propre course dans l'auto, Charles était plus rapide au début, j'étais content de le laisser passer puis ensuite je ne savais pas qu'on était sur une stratégie différente au départ, mais avec le Safety Car, ça n'a pas vraiment importé au final."

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 66 1:35'50.443  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 66 1:35'54.517 4.074
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 66 1:35'58.122 7.679
4 Germany Sebastian Vettel Ferrari 66 1:35'59.610 9.167
5 Monaco Charles Leclerc Ferrari 66 1:36'03.804 13.361

Article suivant
Verstappen enfonce Ferrari avec un podium incontestable

Article précédent

Verstappen enfonce Ferrari avec un podium incontestable

Article suivant

Steiner : "Personne à blâmer" dans la lutte Magnussen/Grosjean

Steiner : "Personne à blâmer" dans la lutte Magnussen/Grosjean
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Espagne
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu