Vettel, en pole : La Ferrari était "phénoménale"

partages
commentaires
Vettel, en pole : La Ferrari était
Par : Fabien Gaillard
29 avr. 2017 à 13:24

Auteur de la 47e pole de sa carrière à Sotchi, Sebastian Vettel était ravi mais prudent à la veille de la course du Grand Prix de Russie de F1.

Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari

Sera-ce le point de basculement définitif de la hiérarchie du plateau de la F1 ? Seule l'avenir nous le dira, mais en tout cas Ferrari a frappé un grand coup en signant le doublé en qualifications, emmené par un Sebastian Vettel qui a privé d'un rien son équipier d'un départ sur la première place.

Ces 59 millièmes ont suffi évidemment au bonheur du quadruple Champion du monde en conférence de presse, pour sa première pole position depuis le Grand Prix de Singapour 2015, même si elle a bien failli glisser entre ses doigts.

"J'ai bien commencé les qualifications cet après-midi, je me sentais à l'aise. En Q2, j'ai un peu perdu du rythme. Mon dernier tour de Q2 m'a donné une petite idée pour la Q3, mais j'ai bloqué ma roue. En Q3, mon premier run n'était pas très propre, mais par la suite, j'ai réussi à gagner du temps."

"Je savais que je serais le premier à franchir la ligne, donc j'ai attendu de voir ce qu'allaient faire les autres, j'ai demandé à mon ingénieur de me le dire. Valtteri n'est pas parvenu à améliorer et j'étais aux anges d'être en pole position. La voiture était phénoménale cet après-midi, c'est un plaisir de la pousser à la limite avec peu de carburant. Un grand merci à l'équipe, c'est un effort d'équipe." 

Il ne veut toutefois pas crier victoire trop tôt, l'écart avec la meilleure Mercedes, de Valtteri Bottas, étant de moins d'un dixième et le rythme de course étant visiblement serré. "Monopoliser la première ligne est un très bon résultat pour nous. Tout reste à faire demain, mais c'est un bon pas en avant. Je suis sûr que tout le monde est très content et très fier."

Quand il lui est demandé si Ferrari était de retour, il répond : "D'où ? Si on regarde les trois premières courses, la saison a bien commencé. Je ne sais pas si ça vient du circuit, de notre gestion des pneus, nous sommes devant. C'est une belle réussite, nous avons un peu amélioré la voiture pour cette course. Je suis sûr que ce sera très serré demain. Nous sommes ravis d'être 'de retour', si vous parlez de la première ligne, et nous allons essayer de continuer sur cette lancée demain."

Article suivant
Räikkönen retrouve la première ligne à Sotchi

Article précédent

Räikkönen retrouve la première ligne à Sotchi

Article suivant

Mercedes fait grise mine mais Bottas reste optimiste

Mercedes fait grise mine mais Bottas reste optimiste
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Russie
Lieu Sochi Autodrom
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions