Vettel prend la défense de Räikkönen

L'entente entre Sebastian Vettel et Kimi Raikkonen a toujours été bonne dans le paddock, et elle le reste depuis que les deux hommes sont coéquipiers chez Ferrari.

Le Finlandais traverse une période difficile en termes de résultats après avoir laissé échapper un podium au Canada en perdant le contrôle de sa monoplace, puis abandonné en Autriche, là aussi en partant à la faute et entraînant la perte de Fernando Alonso.

La question de la prolongation ou non du Champion du Monde 2007 au-delà de l'actuelle saison est sur toutes les lèvres, mais la Scuderia Ferrari assure qu'il est encore trop tôt pour en discuter. Maurizio Arrivabene maintient les options ouvertes, et rappelle que la décision finale reviendra à Sergio Marchionne, Président de Ferrari.

Vettel est "heureux" avec Räikkönen

Pour Sebastian Vettel, il n'y aurait pas de raison particulière à changer de coéquipier. L'Allemand rappelle que traverser des moments difficiles ne remet pas tout en cause, et que la situation peut rapidement s'inverser.

"Je suis plutôt heureux avec Kimi", a-t-il confié lors d'un événement organisé en Hongrie ce week-end. "Comme je l'ai dit plusieurs fois, il y a un immense respect entre nous. C'est très simple : il n'y a pas de complications pour travailler avec lui car il est très franc."

Vettel n'élude pas les difficultés de Räikkönen mais est convaincu que les choses peuvent rapidement évoluer.

"Evidemment, les deux dernières courses étaient un peu difficiles pour lui, et c'est normal en F1 d'être critiqué immédiatement", assure-t-il. "J'ai vécu quatre années phénoménales et j'ai vécu une année durant laquelle beaucoup de choses se sont passées, avec des ennuis sur la voiture, et j'ai fait beaucoup d'erreurs ; j'ai été critiqué. Désormais, les choses changent de nouveau."

"C'est pourquoi ces choses-là ne sont pas si importantes si vous savez où vous en êtes. Je crois que Kimi sait où il en est et il sait ce qu'il veut. C'est pourquoi je crois que nous avons une bonne relation."

L'obsession de rattraper Mercedes

Mais au-delà de l'identité de son coéquipier pour la saison prochaine, ce qui occupe l'esprit de Vettel actuellement reste le travail à fournir pour tenter de rattraper Mercedes. Une mission pour laquelle il se veut optimiste, s'appuyant sur des constats simples.

"Bien sûr, l'écart avec Mercedes est toujours très grand, mais nous travaillons très dur pour essayer de le resserrer", insiste-t-il. "Actuellement nous faisons le meilleur travail possible si l'on regarde où nous étions l'année dernière, où l'équipe était l'année dernière, et à quel point nous sommes compétitifs maintenant par rapport au début de la saison."

"Ce n'est pas facile. Mercedes est l'une des meilleures équipes pour une bonne raison, et pouvoir réduire l'écart signifie que nous faisons actuellement un meilleur travail qu'eux. Mais par le passé ils ont fait mieux que nous donc il y a encore des choses à rattraper."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags coéquipiers, scuderia