Un capteur défaillant a perturbé la course de Vettel

Sixième du Grand Prix du Brésil, le pilote Ferrari a dû composer avec un problème technique survenu dès le tour de formation à Interlagos.

Un capteur défaillant a perturbé la course de Vettel
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H en lutte
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, devant Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H au stand
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09 EQ Power+, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB14, et le reste du peloton au départ
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H

Deuxième sur la grille de départ avec une stratégie pneumatique différente de la concurrence, Sebastian Vettel faisait figure de favori pour le Grand Prix du Brésil, de l'aveu-même du clan Mercedes avant la course. Las, le pilote Ferrari a connu une épreuve compliquée, et ce dès le départ.

Doublé par Valtteri Bottas à l'extinction des feux, Vettel a ensuite subi la foudre de Max Verstappen, avant de perdre à nouveau une place face à son coéquipier Kimi Räikkönen lorsqu'il a bloqué une roue au virage 4. Il a finalement terminé sixième, dépassé également par la Red Bull de Daniel Ricciardo après avoir été contraint de faire un deuxième passage par les stands.

Lire aussi :

À l'issue du Grand Prix, Maurizio Arrivabene a toutefois révélé que la SF71H du quadruple Champion du monde avait rencontré un problème technique qui avait compromis l'ensemble de sa course.

"Dès le tour de formation, nous savions qu'il y avait un problème de capteur sur la voiture de Seb", explique le directeur de Ferrari. "Pendant toute la course, il a donc dû utiliser des réglages différents de ceux que nous aurions choisis, et ça a rendu la voiture difficile à piloter."

Sebastian Vettel n'est pas entré dans les détails de ce problème de capteur, refusant de commenter à quel point cela avait affecté son niveau de performance. Le deuxième du championnat a toutefois estimé que la Scuderia avait manqué de vitesse pour espérer s'imposer dimanche.

"Dans l'ensemble, l'après-midi a été un peu difficile", résume-t-il. "Je ne suis pas complètement satisfait, même pas du tout. Nous avons perdu le championnat des constructeurs. Je suis content que Kimi [Räikkönen] soit monté sur le podium, mais ma course a mal commencé et s'est mal terminée."

"Nous n'avions pas l'adhérence nécessaire en deuxième partie de course. Cela fait partie du jeu, quand on est sur le composé plus dur. Max [Verstappen] m'a dépassé en début de course, mais de toute façon, il était plus rapide. Nous ne l'étions pas suffisamment."

 

partages
commentaires
Des travaux d'intérêt général pour Verstappen !
Article précédent

Des travaux d'intérêt général pour Verstappen !

Article suivant

Villeneuve : "Ocon est un boulet, c’était ridicule"

Villeneuve : "Ocon est un boulet, c’était ridicule"
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021