Vettel réalise la bonne opération du samedi

En signant le deuxième temps des qualifications du Grand Prix de Belgique, Sebastian Vettel peut espérer voir Kimi Räikkönen et Fernando Alonso, ses plus proches adversaires au classement des pilotes respectivement auteurs des huitième et...

En signant le deuxième temps des qualifications du Grand Prix de Belgique, Sebastian Vettel peut espérer voir Kimi Räikkönen et Fernando Alonso, ses plus proches adversaires au classement des pilotes respectivement auteurs des huitième et neuvième temps, s’éloigner encore un peu plus de lui après la course. Le triple Champion du Monde en titre a connu, à l’instar des dix rescapés participant à Q3, une séance rendue délicate par des conditions climatiques changeantes. "Il y a toujours du temps à gagner, et il n'était pas clair que notre premier tour en Q3 soit le bon. Quand nous sommes partis en slicks, c'était plutôt intéressant car il a commencé à pleuvoir. Puis nous sommes rentrés, nous sommes allés très vite mais la pluie s'est arrêtée, alors on a continué de rouler, et au final on termine en deuxième position, pas très loin", raconte l’Allemand qui échoue à moins de deux dixièmes de Lewis Hamilton. Vettel a donc su tirer son épingle du jeu malgré un ciel capricieux, contrairement à ses principaux rivaux. "Dans ces conditions tout peut arriver. C’est dommage de rater la pole une nouvelle fois, mais ça arrive. On verra ce qui se passera demain, on s'attend à des conditions similaires", termine le pilote Red Bull, qui peut légitimement lorgner sur la première place du podium en course.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités