Formule 1 Red Bull Formula Nürburgring

Vettel a repris le volant d'une F1 sur le Nürburgring

Sebastian Vettel a retrouvé le baquet d'une Formule 1 avec Red Bull sur le Nürburgring Nordschleife.

Sebastian Vettel a fait son grand retour au volant d'une Formule 1, samedi sur le Nürburgring. Le quadruple Champion du monde était la tête d'affiche d'un événement organisé par Red Bull et qui a réuni plus de 60 000 personnes. Baptisé Red Bull Formula Nürburgring, ce festival a notamment offert l'opportunité rare de revoir des F1 rouler sur la boucle nord, la fameuse Nordschleife. 

Pour l'occasion, Sebastian Vettel a repris le volant de la RB7 avec laquelle il a été sacré Champion du monde en 2011. L'Allemand, qui a quitté la catégorie reine en fin d'année dernière, a parcouru les plus de 70 virages de l'Enfer vert au volant de cette monoplace utilisant désormais du carburant neutre. 

"J'ai l'impression d'être dans une faille spatio-temporelle, car beaucoup de souvenirs sont remontés à la surface une fois que je me suis installé dans la voiture", a-t-il confié. "C'est très amusant d'aller sur le grand circuit et de le faire d'une manière qui me convienne. Dans un sens, tout s'accorde aujourd'hui, y compris le fait de rouler désormais avec un carburant neutre en CO2."

"Le sport automobile est ma grande passion et je veux qu'il continue à vivre. Les carburants peuvent être produits de manière synthétique et servir de carburant de substitution. C'est important que l'on prenne tous conscience du fait que l'on doit faire quelque chose. Et ce qui est formidable, c'est que l'on ne sent aucune différence dans la voiture, on prend autant de plaisir à la piloter avec un carburant synthétique."

Sebastian Vettel n'était pas la seule star présente au cours de cette journée. Le pilote de l'écurie AlphaTauri, Yuki Tsunoda, était au volant d'une Honda NSX GT3 Evo. "Je ne peux comparer ce circuit à aucun autre", a réagi le Japonais. "Ça monte, ça descend, il y a beaucoup de portions étroites, et dès que l'on va dans l'herbe, il y a le mur tout près. Je n'avais piloté dessus qu'au simulateur auparavant, mais j'adorerais courir ici, ce serait une expérience inoubliable."

Les ex de la F1 que sont David Coulthard, Gerhard Berger, Ralf Schumacher et Jos Verstappen ont eux aussi pris la piste. Mathias Lauda, fils de Niki Lauda, a quant à lui piloté une Ferrari de son triple Champion du monde de père. Daniel Ricciardo n'a en revanche pas pu piloter la RB8 comme initialement prévu puisqu'il se remet de sa fracture à la main gauche.  

Sebastian Vettel (RB7) et David Coulthard (RB8)
Mathias Lauda au volant d'une Ferrari 312 B3-74
Sebastian Vettel au volant d'une Red Bull RB7
Philipp Eng, BMW Z4 GT3, et Yuki Tsunoda, HONDA NSX GT-3 Evo
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Mathias Lauda, Ferrari 312
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Mathias Lauda, Ferrari 312
Yuki Tsunoda, Honda NSX GT-3 Evo
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Gerhard Berger, Ferrari 412 T2
Yuki Tsunoda, AlphaTauri
Gerhard Berger, Ferrari 412 T2
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Sebastian Vettel, Red Bull RB7
Sebastian Vettel
Ralf Schumacher, Williams FW25
19

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Marko : Gagner 100% des GP "devient un objectif" pour Red Bull
Article suivant Hülkenberg : Williams est désormais hors d'atteinte pour Haas

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France