Formule 1
29 août
-
01 sept.
Événement terminé
05 sept.
-
08 sept.
Événement terminé
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
8 jours
14 nov.
-
17 nov.
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
43 jours

Vettel savoure et ignore la polémique de la stratégie Ferrari

partages
commentaires
Vettel savoure et ignore la polémique de la stratégie Ferrari
Par :
22 sept. 2019 à 15:07

Sebastian Vettel est devenu le cinquième vainqueur différent d'un Grand Prix de Formule 1 en 2019 en s'imposant depuis la troisième place de la grille de départ, à Singapour.

Le pilote allemand a grandement bénéficié d'une stratégie de Ferrari lui ayant permis, en le faisant réaliser son arrêt aux stands un tour avant Leclerc, de prendre les commandes de la course pour ne plus la quitter, et gérer trois interventions de la Voiture de Sécurité dans la l'ultime partie du Grand Prix.

Sebastian Vettel s'est immobilisé pour changer ses pneus tendres au terme du 22e passage, tandis que Leclerc a dû attendre une boucle de plus. Un tour crucial, durant lequel Vettel a non seulement pu gagner un avantage de temps précieux en piste, mais aussi jouir d'une position avantageuse au moment de se présenter sur des autos plus lentes pendant le reste de la course, et n'ayant pas encore opéré leur propre arrêt.

Lire aussi :

La stratégie de Ferrari avec Vettel (par ailleurs élu Pilote du Jour) avait en apparence pour but de contenir Mercedes et garantir aux deux autos rouges de rester devant en course, mais il est vite devenu évident que l'équipe de Maranello n'avait pas l'intention de "rééquilibrer" les choses en demandant à Vettel de se ranger en fin de course pour laisser de nouveau passer son poursuivant, qui a fait savoir son mécontentement dans la radio à de nombreuses reprises et est resté installé dans son aileron arrière pendant l'immense majorité du GP pour montrer qu'il disposait bien du rythme lui permettant de remporter la course.

À l'issue de la course, Vettel préférait savourer sa première victoire 2019, qu'il attendait grandement depuis qu'il avait vu celle de Montréal lui filer sous le nez, et expliquer qu'il n'était pas le commanditaire de la stratégie mise en place par Ferrari. Pas question d'entrer dans la possible polémique concernant le fait d'avoir profité de la situation : selon lui, il lui a été demandé d'entrer aux stands littéralement sur le vif.

"Je pense au virage qui précédait juste [l'entrée des stands], au virage 21", décrit-il. "Donc au dernier avant l'entrée des stands : c'est à ce moment-là que j'ai reçu l'appel. Je ne sais pas si quelqu'un s'est arrêté [pour déclencher son propre arrêt, ndlr] mais ça a fonctionné et j'en suis heureux."

Lire aussi:

 

Article suivant
Leclerc fulmine contre "l'injuste" stratégie pro-Vettel

Article précédent

Leclerc fulmine contre "l'injuste" stratégie pro-Vettel

Article suivant

Russell en colère contre Grosjean : "Je ne devrais pas être étonné"

Russell en colère contre Grosjean : "Je ne devrais pas être étonné"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie Course
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Guillaume Navarro