Vettel : "Nous aurions pu être plus tranchants niveau stratégie"

Second d'une course qu'il semblait le mieux placé pour remporter, Sebastian Vettel est heureux de son épreuve mais regrette une stratégie Ferrari pas assez "tranchante".

Vettel : "Nous aurions pu être plus tranchants niveau stratégie"

Second sur la grille, second à l'arrivée, Sebastian Vettel était plutôt heureux. L'Allemand, moins bien parti que Charles Leclerc et Lewis Hamilton, a d'abord ferraillé dur avec le Britannique pour bénéficier de l'aspiration de son équipier, avant de manquer de commettre l'irréparable, quelques virages plus tard, quand il a légèrement touché la roue arrière de la Ferrari #16 dans la première portion sinueuse de la piste. 

Lire aussi :

Par la suite, il a géré son premier relais de sorte à pouvoir l'allonger jusqu'au 40e tour en prenant ce faisant l'avantage sur un Leclerc longtemps leader mais piégé par un premier arrêt précoce pour chausser un second train de mediums qui l'a contraint à une stratégie à deux pitstops.

Mais le ver était en fait déjà dans le fruit pour les espoirs de victoire de Vettel. En s'arrêtant bien avant lui, Hamilton a fait la bonne opération en lui reprenant du temps en début de second relais et en s'assurant d'être leader après le dernier arrêt. Ces quelques secondes d'avance, même avec une Mercedes endommagée et sur des gommes plus usées d'une douzaine de tours, seront finalement suffisantes pour contenir la Ferrari #5 jusqu'au drapeau à damier. 

"De façon surprenante, je pense, les pneus durs ont vraiment bien fonctionné", a déclaré l'Allemand après la course. "C'était une course très intense, parce qu'il n'y a pas eu de temps mort, et j'avais Valtteri [Bottas] derrière moi qui me mettait de la pression dans le dernier relais, avant de pouvoir me concentrer sur Lewis devant. Je pense que Lewis était juste sur un rythme de croisière dans le second relais jusqu'au moment où le pack revenait et j'imagine qu'il avait encore suffisamment de pneus."

Lire aussi :

Même s'il assure qu'il tire satisfaction de ce résultat, il se permet malgré tout une petite remarque à l'encontre de son écurie et des choix de la fin de course. "Je suis content parce que c'était une bonne course, mais je pense qu'ici ou là, peut-être, nous aurions pu être plus tranchants niveau stratégie."

partages
commentaires
Verstappen agacé par l'absence de pénalité contre Hamilton

Article précédent

Verstappen agacé par l'absence de pénalité contre Hamilton

Article suivant

L'unsafe release de McLaren a été "impossible à déterminer"

L'unsafe release de McLaren a été "impossible à déterminer"
Charger les commentaires
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021