Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
EL1 dans
00 Heures
:
56 Minutes
:
50 Secondes
11 oct.
Course dans
16 jours
23 oct.
Prochain événement dans
27 jours
31 oct.
Prochain événement dans
35 jours
13 nov.
Prochain événement dans
48 jours
04 déc.
Prochain événement dans
69 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
77 jours

Vettel "heureux de n'avoir fait qu'un tête-à-queue"

partages
commentaires
Vettel "heureux de n'avoir fait qu'un tête-à-queue"
Par :

Anonyme dixième du Grand Prix d'Autriche, Sebastian Vettel a estimé que sa Ferrari était "inconduisible", ce qui lui a notamment valu un tête-à-queue.

Les propos sont concis mais en disent long sur les difficultés rencontrées par Ferrari tout au long du week-end. Pour Sebastian Vettel, éliminé en Q2 samedi et parti 11e sur la grille de départ du Grand Prix d'Autriche, la course n'a pas permis de redresser la barre. Si Charles Leclerc a pu miraculeusement sauver la face de la Scuderia en terminant deuxième à la suite d'une fin de course folle, le quadruple Champion du monde a lui fait les frais de la course en milieu de peloton et d'un tête-à-queue l'ayant renvoyé en fond de classement. La faute à une voiture "inconduisible", ainsi l'a-t-il décrite dans ses échanges radio avec le muret des stands. 

"Pour être franc, je suis heureux de n'avoir fait qu'un tête-à-queue", lâche même le pilote allemand au micro de Sky Sports. "Donc... c'était très difficile. C'était très juste. Je crois que Carlos [Sainz] a tourné et j'étais juste à la limite car je voulais être le plus proche possible. J'ai perdu l'arrière, mais pour être honnête, j'ai perdu l'arrière plusieurs fois aujourd'hui. Alors oui, comme je l'ai dit, je suis plutôt heureux que cela ne se soit produit qu'une seule fois."

Lire aussi :

Englué dans le peloton après son tête-à-queue, Vettel a longtemps buté sur la Williams de George Russell, signe de la méforme évidente de Ferrari. Finalement, à la faveur des nombreux incidents en fin de course, il a accroché l'anecdotique point de la dixième place. Un résultat sans grand intérêt alors que des évolutions sur la SF1000 sont attendues d'ici la troisième course de la saison, en Hongrie. 

Comment expliquer une telle chute de performance et le caractère aussi instable de la monoplace de Maranello ? "Nous ne savons pas, nous devons bien étudier ça, mais il est certain que la voiture était très difficile à piloter", insiste Vettel. "Aujourd'hui, j'ai essayé de faire de mon mieux. La voiture de sécurité nous a aidés. À la fin c'était plutôt divertissant, mais ce n'est pas le résultat que nous voulions."

Norris "fier" de McLaren après un podium gagné dans les derniers tours

Article précédent

Norris "fier" de McLaren après un podium gagné dans les derniers tours

Article suivant

Wolff : La pénalité du clash Hamilton/Albon n'est "pas justifiée"

Wolff : La pénalité du clash Hamilton/Albon n'est "pas justifiée"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Autriche
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Auteur Basile Davoine