Vettel veut comprendre l'accident de Sainz

Moins d’une semaine après l’accident de Carlos Sainz lors des Essais libres 3 du Grand Prix de Russie, la question de la sécurité autour des protections reste posée.

Vettel veut comprendre l'accident de Sainz
Les marques sur le mur après l'accident de Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso lors des Essais Libres 3
Sebastian Vettel, Ferrari
La voiture de Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10 est extraite des barrières après son accident en Essais Libres 3
La Scuderia Toro Rosso STR10 de Carlos Sainz Jr., dans les barrières tec-pro après son crash en Essais Libres 3
Matteo Bonciani, délégué médias de la FIA avec Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso sur la grille
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR10

L’Espagnol a perdu le contrôle de sa Toro Rosso à l’approche du virage 13 à la vitesse de 307 km/h, ce qui l’a envoyé dans le muret intérieur. Privé de tout moyen de freiner à la suite de cet impact, il est allé s’encastrer dans les TecPro à 150km/h.

Ces barrières, présentes sur les Grands Prix de F1 depuis 2006, sont censées permettre une meilleure absorption des chocs. Or à Sotchi, si elles ont bien rempli leur rôle, la monoplace de Carlos Sainz est passée sous la première rangée. Le pilote en est toutefois sorti indemne et a pu participer à la course le lendemain.

Cette situation a tout de même laissé songeur le quadruple Champion du Monde Sebastian Vettel, qui est aussi vice-président du GPDA, l’Association des pilotes de Grand Prix : "C’était choquant de voir qu’il était si profondément enfoncé dans les barrières et qu’il était recouvert par les protections."

"Après l’accident de Max [Verstappen] à Monaco, comparé à l’accident de Carlos, la manière dont les protections ont fonctionné est très différente et c’est quelque chose que nous devons comprendre", a-t-il expliqué. "L’idée est que les barrières ne vous passent pas par-dessus ou que la voiture n’aille pas en dessous. C’est quelque chose que nous devons comprendre."

Lors du Grand Prix de Monaco en mai dernier, Max Verstappen avait effectivement été victime d’un accident similaire à la suite d’un accrochage avec Romain Grosjean au freinage de Sainte-Dévote. Cependant, sa voiture n’avait pas glissé sous les TecPro.

"Ce n’était pas idéal. Ils doivent trouver une solution pour ça. Je pense que ça ne devrait pas passer par-dessus. Ca ne devrait pas, c’est sûr, parce que ça pourrait frapper sa tête", a déclaré le Néerlandais après les qualifications. "Je suis sûr qu’à la prochaine réunion, les pilotes vont en parler. Et ensuite ils vont résoudre cela pour l’année prochaine…"

Les causes de l’accident demeurent encore à ce jour inconnues même si, pour Verstappen, la configuration du tracé à cet endroit a pu jouer un rôle : "Je peux comprendre parce que le DRS est activé et on essaie d’aller aussi loin que possible, puis on le désactive nous-même, et ensuite c’est très délicat au freinage au niveau du blocage à l’avant. Donc il est facile de taper le mur. Quand vous n’avez plus les pneus reliés à la voiture, c’est très difficile de freiner."

partages
commentaires
Pirelli a reçu des garanties pour des essais en piste

Article précédent

Pirelli a reçu des garanties pour des essais en piste

Article suivant

Massa scandalisé par la lenteur des secours portés à Sainz

Massa scandalisé par la lenteur des secours portés à Sainz
Charger les commentaires
Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie Prime

Comment s'est dessinée la victoire d'Ocon au GP de Hongrie

Le Grand Prix de Hongrie 2021 est une course très spéciale qui, sans nul doute, rejoint la liste des plus beaux GP de l'Histoire de la Formule 1. L'événement s'est divisé en trois intrigues, et toutes plongent leurs racines dans le spectaculaire carambolage du premier tour.

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Formule 1
3 août 2021
Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021