Vettel veut terminer la saison devant Rosberg

Puisque la couronne mondiale a déjà été attribuée à Lewis Hamilton à Austin, Sebastian Vettel affirme que son objectif est désormais de terminer deuxième au Championnat du Monde des pilotes.

L’Allemand de la Scuderia Ferrari ajoute qu’il est important pour lui, et pour l’écurie, de battre au moins un des deux pilotes Mercedes.

Sebastian Vettel occupe aujourd’hui le deuxième rang du classement avec une avance de quatre points sur Nico Rosberg et trois courses à disputer : au Mexique ce week-end, au Brésil et à Abu Dhabi.

Parlant des performances réalisées par Ferrari en 2015, Vettel déclare: "Je crois qu’il règne une très bonne ambiance, alors je crois que nous sommes sur la bonne voie. Je pense que nous avons surpris pas mal de gens cette saison, et même surpassé nos attentes. C'est une saison très positive jusqu’ici."

"Évidemment, le second rang est notre objectif. La première place est désormais hors de portée, et la deuxième place est meilleure que la troisième, alors nous allons tenter de terminer deuxièmes", ajoute-t-il.

Interrogé pour savoir s’il croyait que Mercedes allait demander à Hamilton d’aider Nico Rosberg dans la lutte pour la seconde place au championnat, Vettel a répondu : "Je ne sais pas. Il faudrait leur demander. Ça ne m’intéresse pas. Je veux battre Nico. C’est mon principal objectif. Ce que fera Mercedes ne m’intéresse pas vraiment".

Devenir des favoris

Vettel sait très bien que son statut d’outsider lui a procuré beaucoup de soutien cette saison. Il précise toutefois qu’à l’avenir, il préférerait voir son équipe qualifiée de grande favorite en début d’année.

"Je ne me considère pas comme un outsider. Je sais que nous n’étions pas les favoris, mais depuis le début de la saison, nous avons démontré que nous ne sommes pas une écurie de milieu de peloton."

"Quand nous nous prenons en main, nous disposons alors de chances raisonnables de terminer sur le podium. C’est ce que nous avons réussi à faire jusqu’ici. Toutefois, nous savons où nous désirons nous rendre. Il nous reste encore beaucoup de travail à accomplir. Nous serions certainement plus heureux si les gens cessaient de nous qualifier d’outsiders, et nous voyaient comme les favoris", précise Vettel.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités