Vettel : "Nous ne pouvions pas vraiment prévoir" la stratégie

partages
commentaires
Vettel :
Par : Fabien Gaillard
28 mai 2017 à 14:16

Vainqueur du Grand Prix de Monaco 2017 après avoir dépassé son équipier aux stands, Sebastian Vettel a augmenté son avantage au championnat sur Lewis Hamilton.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, au départ
Sebastian Vettel, Ferrari, Kimi Raikkonen, Ferrari, en conférence de presse
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

L'Allemand a mis fin à une malédiction qui empêchait la Scuderia de l'emporter depuis la victoire de Michael Schumacher lors de l'édition 2001 et s'est offert un succès important lui permettant de creuser un écart important de 25 points au classement pilotes.

Sur une piste où les dépassements sont quasiment impossibles, surtout avec les monoplaces 2017, Vettel a gagné sa course aux stands, quand il a profité d'un arrêt précoce de Kimi Räikkönen pour enchaîner des tours à pleine vitesse et ressortir devant le Finlandais, quelque peu gêné par le trafic, au moment de son changement de gommes. Par la suite, il a survolé les débats en pneus supertendres avec un piste dégagée.

"Incroyable. C'était une course très intense", a-t-il résumé au micro d'un certain Nico Rosberg. "Au départ, j'espérais prendre un meilleur envol que Kimi, mais je n'avais nulle part où aller. Il a fallu être patient. Les pneus ont commencé à glisser, c'était assez inconfortable et Valtteri me rattrapait un peu."

"Mais le deuxième train de pneus m'a permis quelques tours excellents, j'ai attaqué à fond et j'ai pu ressortir devant. À partir de là, j'ai pu contrôler la course. C'était très dur avec les pneus froids, Daniel [Ricciardo] dit qu'il a touché le mur au premier virage [lors du restart], mais j'ai pu maîtriser l'écart avec mes rivaux. C'est un week-end fantastique pour Ferrari."

Quand il lui est demandé si la stratégie employée pour passer devant Räikkönen était prévue : "Non, pas vraiment. Nous ne pouvions pas vraiment prévoir. Nous voulions creuser l'écart. Valtteri avait un très bon rythme, donc dès qu'il est rentré au stand, Kimi a répondu. Je n'avais rien à perdre, j'ai continué à attaquer, et je me suis surpris en ressortant devant."

"Nous espérons [continuer comme ça au Canada] ! Montréal est un circuit très différent. C'est très spécial de gagner ici. Nous allons nous amuser ce soir !"

Article suivant
Sebastian Vettel désigné "Pilote du Jour" du GP de Monaco 2017

Article précédent

Sebastian Vettel désigné "Pilote du Jour" du GP de Monaco 2017

Article suivant

Battu par Vettel, Räikkönen économise ses mots

Battu par Vettel, Räikkönen économise ses mots
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Catégorie Course
Lieu Monte Carlo
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Réactions