Vettel : Il faut plus de virages comme le banking de Zandvoort en F1

Pour Sebastian Vettel, la Formule 1 a besoin de plus de virages comme les virages relevés de Zandvoort, après avoir eu un premier aperçu des modifications du circuit vendredi.

Pour la première fois depuis 1985, un Grand Prix de Formule 1 est organisé aux Pays-Bas, sur le circuit de Zandvoort. Parmi les changements effectués sur le tracé pour ce retour de la discipline reine, trois virages (1, 3 et 14) ont vu du banking être ajouté afin d'offrir aux pilotes plusieurs trajectoires possibles et d'augmenter leur vitesse de passage.

Sebastian Vettel, qui fait partie des quelques pilotes sur la grille qui ont déjà roulé sur l'ancienne version de Zandvoort dans les catégories junior, salue les modifications apportées à la piste et estime que les virages inclinés sont un élément qui devrait être présent sur plus de circuits visités par la F1.

"Nous devrions en avoir plus, des virages à inclinaison positive, et pas négative", a déclaré Vettel, faisant référence aux cas où c'est la corde du virage qui constitue le point le plus élevé. "Les virages à inclinaison négative sont utilisés pour l'évacuation de l'eau, mais c'est très ennuyeux parce que vous perdez de l'adhérence. Je pense que [les virages à inclinaison positive] ont l'air excitant et qu'ils le sont aussi dans la voiture."

Lire aussi :

Le circuit de Yas Marina, à Abu Dhabi, qui doit conclure la saison, va notamment ajouter un virage en banking d'ici le Grand Prix qui aura lieu en décembre, et introduire d'autres modifications après des critiques sur la qualité du spectacle proposé par l'ancienne configuration.

Sur le plan sportif, Vettel a terminé les EL2 en dixième position après une séance d'EL1 qu'il a contribué à grandement perturber puisque un problème technique sur son Aston Martin a obligé à un drapeau rouge de quasiment 40 minutes. "C'était un bon après-midi parce que nous avions du retard à rattraper et je devais me mettre dans le rythme rapidement."

"Mais ça aide que je sois venu ici il y a longtemps, et ils n'ont pas trop changé la piste, ce qui est une bonne nouvelle. Les parties qu'ils ont changées, je pense qu'elles ont été améliorées. Je crois que c'est très amusant avec le banking, donc oui, je ne sais pas encore quelle trajectoire prendre, mais j'aurai un peu plus de temps demain."

En dehors de son propre problème en EL1, les EL2 ont été marqués par deux autres interruptions. Est-il difficile de trouver le rythme dans ces conditions ? "J'ai causé la majorité des drapeaux rouges", a-t-il plaisanté. "Donc ce n'était pas si difficile pour moi. L'après-midi aussi, ça a aidé, le premier, parce que je n'étais pas encore sorti [en piste]. En fin de compte, je n'en ai eu qu'un seul, ce qui n'était pas trop mal. Nous étions juste dans le garage de toute façon. Donc pour nous, les drapeaux rouges ne nous ont pas affectés, mais je les ai aussi provoqués !"

partages
commentaires
Ocon troisième, Alonso sixième, Alpine prudent
Article précédent

Ocon troisième, Alonso sixième, Alpine prudent

Article suivant

Räikkönen positif au COVID-19, Kubica le remplace à Zandvoort

Räikkönen positif au COVID-19, Kubica le remplace à Zandvoort
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021
L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient Prime

L'influence croissante de la F1 au Moyen-Orient

L'expansion de la Formule 1 vers de nouveaux territoires n'a pas forcément été accueillie positivement, mais le Moyen-Orient et l'Afrique représentent de nouvelles régions importantes pour le sport automobile. Et les bienfaits commencent déjà à se faire ressentir.

Formule 1
19 nov. 2021