La victoire de Gasly suivie par 1,2 million de personnes sur Canal+

Le Grand Prix d'Italie a été un carton d'audience sur Canal+ et notamment dans les derniers tours pour assister à la première victoire française en F1 depuis 1996.

Pour la première fois depuis 1996 et le succès d'Olivier Panis lors du Grand Prix de Monaco, la France a vu un de ses pilotes triompher en Championnat du monde de F1 grâce au succès surprise de Pierre Gasly au GP d'Italie 2020. Aidé par les circonstances qui lui ont permis de s'emparer de la tête à mi-course, le Normand a géré de main de maître la fin de l'épreuve pour s'imposer de moins d'une seconde devant Carlos Sainz.

Lire aussi :

Comme depuis 2013, le GP était diffusé en France sur Canal+ et commenté par Julien Fébreau et Jacques Villeneuve. Les derniers tours ont offert l'un des moments forts de l'Histoire récente du sport français, avec la tirade déjà entrée dans la légende du commentaire sportif tricolore, ponctuée du désormais fameux "Accélère, accélère !" à l'adresse de Gasly au moment de débuter la dernière ligne droite.

Sans surprise, la course et particulièrement ses ultimes instants ont été un carton d'audience pour Canal+. Sur l'ensemble de l'épreuve, 841'000 personnes ont en moyenne regardé la chaîne, selon Médiamétrie. Mais le dernier tour a vu un pic à 1,24 million d'abonnés.

Lire aussi :

Ces chiffres sont à mettre en perspective avec le record de la saison en termes de moyenne, à savoir le Grand Prix d'Autriche inaugural, première course d'une saison retardée de quatre mois en raison de la pandémie de COVID-19, qui avait vu 1,06 million de personnes devant leur écran avec un pic à 1,24 million, là encore, au moment du départ.

Dernier vainqueur français en date avant ce dimanche, Olivier Panis a été l'un des premiers à réagir sur Canal+ après le Grand Prix : "C’était fabuleux, honnêtement il ne la doit à personne cette victoire, c’est avec son équipe qu’ils l’ont construite, qu’ils l’ont gagnée. […] Je crois que c’est quelque chose de magique qu’il est en train de vivre. Il faut qu’il en profite vraiment pleinement. Dans la course auto on a plus de mauvais moments que de bons moments donc qu’il s’éclate."

partages
commentaires
Gasly chez Red Bull ? "Je pense être prêt mais ne veux pas y penser"
Article précédent

Gasly chez Red Bull ? "Je pense être prêt mais ne veux pas y penser"

Article suivant

Norris juge "stupide" de pouvoir changer de pneus sous drapeau rouge

Norris juge "stupide" de pouvoir changer de pneus sous drapeau rouge
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021