Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
6 jours

21 victoires pour Mercedes en 2019, Wolff n'y croit pas

partages
commentaires
21 victoires pour Mercedes en 2019, Wolff n'y croit pas
Par :
18 mai 2019 à 15:51

Tandis que certains observateurs évoquent déjà la possibilité pour Mercedes de remporter l'intégralité des Grands Prix de la saison 2019, Toto Wolff préfère se concentrer sur la prochaine course à Monaco, toujours délicate pour la marque à l'étoile.

Alors que les essais hivernaux laissaient imaginer un duel de titans entre Ferrari et Mercedes, la marque à l'étoile n'a laissé que des miettes à ses rivales en signant le doublé lors des cinq premiers Grands Prix de l'année, faisant montre de sérénité et d'une solidité remarquable. Elle a ainsi marqué 217 points, contre 293 pour les neuf autres constructeurs réunis !

Lire aussi :

De là à envisager que l'écurie anglo-allemande s'impose lors des 21 Grands Prix de la saison, il y a certes un peu plus qu'un pas, et lorsqu'il lui est demandé si c'est réaliste, son directeur Toto Wolff répond : "Non. Tout d'abord, je pense qu'il faut rester humble et garder les pieds sur terre. Nous venons de réaliser cinq performances fantastiques, cinq doublés, mais nous ne tenons pas ça pour acquis. Nous ne faisons pas que le dire, c'est véritablement notre état d'esprit."

"Les deux prochaines semaines vont être un immense challenge pour nous. Ces dernières années, nous n'étions pas performants à Monaco. Vous vous rappelez comme [Daniel] Ricciardo était fort l'an dernier dans la Red Bull ? Ils étaient dans une autre dimension. Nous devons prendre les choses pas à pas."

Toto Wolff, directeur exécutif, Mercedes AMG, et Dr Dieter Zetsche, PDG, Mercedes Benz
Le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing

Mercedes n'a effectivement pas gagné à Monaco depuis 2016, tandis que sa dernière pole position en Principauté date de 2015. L'an passé, c'est Daniel Ricciardo qui s'était imposé de main de maître au volant de la Red Bull, alors propulsée par Renault. La structure de Milton Keynes va-t-elle encore jouer les trouble-fêtes avec son nouveau motoriste, Honda ?

En tout cas, son directeur Christian Horner doute que Mercedes remporte les 21 Grands Prix cette saison. "Certes, c'est possible, mais ce serait un exploit monumental !" s'exclame l'Anglais. "C'est vraiment un championnat Mercedes. On voit qu'après cinq courses, ils sont à trois points du score parfait."

À vrai dire, Ferrari aurait pu saborder les 100% de victoires de Mercedes dès la deuxième course, à Bahreïn, où Charles Leclerc était en tête avant de connaître un problème technique. "Nous n'abandonnerons jamais", insiste Mattia Binotto, team principal de la Scuderia. "Notre objectif ultime est de faire mieux qu'à Barcelone. Chaque circuit est différent ; Monaco est déjà un circuit différent de Barcelone. Notre voiture a des forces et certainement des faiblesses. Il est vraiment trop tôt pour envisager [que Mercedes gagne toutes les courses]."

Rappelons que Mercedes détient le record de victoires en une saison avec 19 succès sur 21 courses en 2016. En termes de pourcentage, la palme revient toujours à McLaren avec 93,75% de réussite en 1988 (15 victoires en 16 épreuves).

Propos recueillis par Scott Mitchell et Jonathan Noble

Article suivant
La perte d'Interlagos attristerait les pilotes

Article précédent

La perte d'Interlagos attristerait les pilotes

Article suivant

Pirelli déconcerté par les plaintes sur les pneus 2019

Pirelli déconcerté par les plaintes sur les pneus 2019
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel