Vidéo - Un tour virtuel du Mugello en Ferrari SF90

Alors que le Mugello fait partie des circuits envisagés par la Formule 1 pour prolonger la saison européenne si jamais l'organisation de courses en dehors du Vieux Continent était impossible, Motorsport.com vous propose un tour de la piste sur une F1 grâce au jeu Assetto Corsa.

Le circuit du Mugello, détenu par Ferrari, est un tracé qui est plus connu pour l'organisation des Grands Prix de MotoGP (il accueille la manche italienne du Championnat du monde de vitesse moto sans discontinuer depuis 1994 après l’avoir fait épisodiquement entre 1976 et 1992) que pour l'accueil de Formule 1.

Aucune épreuve officielle ne s'y est déroulée en catégorie reine du sport automobile dans le cadre du Championnat du monde, même si la piste a longtemps été utilisée pour les essais privés par la Scuderia à l'époque où ces tests n'étaient pas aussi réglementés qu'aujourd'hui et, parfois, a été le théâtre de séances collectives. C'est à l'issue de l'une d'entre elles que le pilote Red Bull Mark Webber, en mai 2012, avait tweeté son fameux : "J’ai fait dix tours du Mugello aujourd'hui, ce qui correspond à 1000 tours du circuit d’Abu Dhabi niveau satisfaction."

Lire aussi :

Si le circuit est aujourd'hui dans l'actualité, c'est en raison de la réorganisation du calendrier liée à la pandémie de COVID-19. La Formule 1 a dévoilé ce mardi les dates des huit premières manches de la saison 2020, toutes en Europe, et annoncera la suite d'ici quelques semaines. Il est attendu que la seconde partie de campagne, dont la discipline espère qu'elle atteindra 15 à 18 GP au total, se coure en Asie, dans les Amériques puis dans le golfe Persique. Cependant, les incertitudes sur le plan sanitaire ainsi que les difficultés logistiques inhérentes laissent planer le doute sur certaines manches, notamment celles où les circuits se situent en ville (Bakou, Singapour, Sotchi).

La F1 est donc à la recherche d'alternatives potentielles en cas de besoin et le Mugello est semble-t-il l'une des plus crédibles, en vue de l'éventuel accueil d'un second Grand Prix en Italie, après celui de Monza le 6 septembre. Sur le plan de la sécurité, le tracé toscan de 5,245 km est tout à fait adapté à l'accueil d'une course puisqu'il dispose du Grade 1 de la FIA, et ce jusqu'en mai 2022. 

partages
commentaires
Renault ne serait pas resté en F1 sans les mesures annoncées

Article précédent

Renault ne serait pas resté en F1 sans les mesures annoncées

Article suivant

C'était un 2 juin : le premier succès de Schumacher avec Ferrari

C'était un 2 juin : le premier succès de Schumacher avec Ferrari
Charger les commentaires
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021
Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021