Villeneuve compare l'affaire Red Bull à la mort de son père

Dimanche dernier, Sebastian Vettel a créé la polémique en ne respectant pas les consignes convenues avec son équipier avant le départ de la course, ce qui lui a permis de remporter une victoire polémique

Dimanche dernier, Sebastian Vettel a créé la polémique en ne respectant pas les consignes convenues avec son équipier avant le départ de la course, ce qui lui a permis de remporter une victoire polémique. Depuis, la rivalité entre les pilotes Red Bull est le principal sujet de conversation dans le monde de la Formule 1.

Jacques Villeneuve se montre toutefois sceptique quant aux excuses que Vettel a présentées à son équipe, pensant qu'il ne s'agit que d'une façade.

Au final, il a la victoire et les points qui vont avec. Mark n'a rien, lui,” fait remarquer Villeneuve. “C'est délibéré de la part de Vettel”.

Pour le Champion du Monde 1997, le pilote est un employé comme les autres et devrait respecter les choix de l'équipe : “L'équipe vous donne un contrat et vous paye, donc il faut faire ce qu'elle veut. C'est aussi simple que cela”.

Le Québécois ne s'est pas privé de comparer cette affaire à celle dont beaucoup estiment qu'elle avait coûté sa vie à son père : en 1982, Ferrari avait ordonné à ses deux pilotes de baisser le rythme, mais Pironi avait dépassé Villeneuve pour la victoire. Ce dernier, furieux, s'était tué deux semaines plus tard dans un accident évitable lors des qualifications du Grand Prix suivant. “Le meilleur exemple est celui de mon père et de Didier Pironi, regardez les problèmes que ça a causé”, conclut Villeneuve.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Didier Pironi , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités