Villeneuve en veut aux organisateurs du Trophée Andros

Engagé pour la seconde année consécutive au Trophée Andros, Jacques Villeneuve n'est pas certain de revenir dans un an

Engagé pour la seconde année consécutive au Trophée Andros, Jacques Villeneuve n'est pas certain de revenir dans un an.

Ce week-end s'est déroulée la dernière manche du championnat sur glace à Super Besse, et le Québecois s'est retrouvé au centre de la lutte pour la victoire finale qui se disputait entre Alain Prost, Jean-Philippe Dayraut et Benjamin Rivière.

Lors des premiers tours de roues de la finale, Villeneuve a percuté Prost. Le Français a alors certainement cru voir s'envoler ses chances d'être sacré. Après une interruption au drapeau rouge, la course a finalement repris après que Prost ait pu réparer.

En théorie, ce cas de figure n'est pas autorisé par le règlement du Trophée Andros, mais les organisateurs ont visiblement pris la décision de modifier les règles au beau milieu de l'épreuve. Une décision qui a fortement agacé Villeneuve, qui n'a pas mâché ses mots.

"Nous nous sommes rendus compte que nous ne participions pas au Trophée Andros, mais au Trophée Alain Prost. Je doute de mon engagement futur à cause de ça. Ce n'était pas du sport," a lâché le champion du monde de F1 1997.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve , Alain Prost , Jean-Philippe Dayraut , Benjamin Riviere
Type d'article Actualités