Villeneuve est inquiet pour l'avenir de la F1

partages
commentaires
Villeneuve est inquiet pour l'avenir de la F1
14 févr. 2014 à 08:45

Par le passé, Jacques Villeneuve a déjà longuement critiqué les mesures mises en place en Formule 1 pour tenter de renforcer le spectacle des Grand Prix

Par le passé, Jacques Villeneuve a déjà longuement critiqué les mesures mises en place en Formule 1 pour tenter de renforcer le spectacle des Grand Prix. Ainsi, le Champion du Monde 1997 est un farouche opposant des systèmes tels que l'aileron arrière mobile (DRS).

Cette année, la catégorie reine prend un virage technique important avec l'introduction des propulseurs V6 turbo et des règles toujours plus restrictives afin de pousser les équipes à réduire les coûts en limitant davantage le nombre de moteurs à utiliser au cours d'une saison.

Pour Villeneuve, qui commente la Formule 1 en France sur la chaîne Canal+, tous les artifices qui sont mis en place depuis plusieurs années continuent de représenter une menace réelle pour la discipline.

"Je suis inquiet quant à l'état de la F1, j'espère juste que je me trompe", a-t-il confié à Autosport. "Je ne comprends pas ce qu'ils essayent de faire. Je ne comprends pas le concept. Le problème, c'est que les changements rendent les choses artificielles et que ça ne fonctionne pas. Ce pourrait être sympa pendant six mois, mais après tout le monde va s'ennuyer. Et une fois que vous commencez à faire des choses artificielles, vous devez en faire encore plus jusqu'à ce que la course ne soit plus réelle elle non plus."

"Avec la réglementation des moteurs, tout est tellement restrictif que ce n'est plus vraiment de la Formule 1, il n'y a rien d'extraordinaire. Économiser le carburant c'est bien, et c'était formidable par le passé. Le problème c'est que les pilotes n'ont pas à le faire eux-mêmes, tout est fait avec l'électronique. Les dépassements se produisent parce que vous appuyez sur un bouton, par parce que vous faites une manœuvre spéciale."

Selon Villeneuve, les dirigeants de la Formule 1 cherchent avant tout à convaincre des cibles précises en ayant recours à des technologies qui vont dans le sens de l'écologie, ou en essayant de multiplier le nombre de dépassements en piste.

"Ils essayent de répondre aux gens qui ont une vision écologique. Ils essayent de donner cette image aux gouvernements et aux parlementaires, mais ce n'est pas la F1", affirme le Québécois. "Ils veulent répondre aux fans les plus jeunes, qui n'ont pas de patience et qui veulent simplement un dépassement toutes les deux secondes, parce qu'ils ne comprennent pas. Ils prennent beaucoup de décisions qui n'aident pas la F1 sur le long terme."

Prochain article Formule 1
Riad Asmat quitte Caterham

Article précédent

Riad Asmat quitte Caterham

Article suivant

Trophée Andros - Dayraut et Berthon s’illustrent à Isola 2000

Trophée Andros - Dayraut et Berthon s’illustrent à Isola 2000

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Jacques Villeneuve
Type d'article Actualités