Villeneuve fait connaissance avec l'univers du GT

Le Mans - Inscrit cette saison en championnat de France des circuits sur le GT Tour, Jacques Villeneuve fait connaissance ce week-end avec son nouvel environnement

Villeneuve fait connaissance avec l'univers du GT

Le Mans - Inscrit cette saison en championnat de France des circuits sur le GT Tour, Jacques Villeneuve fait connaissance ce week-end avec son nouvel environnement.

C'est avec beaucoup d'humilité que le Québécois fait ses premiers pas dans une catégorie très disputée, mais qui lui permet de renouer avec la compétition après un début d'année 2013 très occupé par ses nouvelles activités de consultant pour Canal+.

C'est au volant d'une Ferrari 458 Italia préparée par le team Sport Garage que le Champion du Monde de Formule 1 1997 a trouvé une belle opportunité.

"J’ai déménagé en Andorre donc géographiquement c’est bien. Je connais une partie des gens ou des pilotes, l’équipe aussi car on a travaillé ensemble deux années sur le Trophée Andros pendant l’hiver", a confié Villeneuve à ToileF1.

"Ce sont les mêmes ingénieurs et l’équipe cet hiver m’a demandé si ça pouvait m’intéresser. J’ai dit « pourquoi pas ? », il y a un bon projet professionnel, je n’habite pas trop loin donc ça va être pratique. Ça me permet de voir un peu comment ça se passe, ce sont quand même de belles voitures qui vont vite, il faut se donner, il faut être affûté et à l’attaque et j’ai un bon coéquipier avec Eric Cayrolle donc c’est intéressant. C’est pas facile ! Ce ne sont pas des voitures faciles à piloter, il faut vraiment être à l’attaque. C’est plutôt intéressant et c’est même agréable à piloter."

Villeneuve fait son retour au Mans, où il avait disputé les mythiques 24 Heures en 2007 et 2008 avec Peugeot. Mais ce week-end, c'est sur le circuit permanent Bugatti qu'il se frotte à la concurrence. Un tracé compliqué mais qui compte aussi des désavantages.

"Ce qui est dommage c’est que, comme sur beaucoup de circuits, et j’ai vu ça beaucoup en France, Il n’y a plus de vibreurs, plus rien, c’est juste de la peinture avec des cônes et il faut presque s’autolimiter. Tous les deux tours les cônes volent et on ne sait jamais qui a coupé la chicane ou qui ne l’a pas coupé et c’est comme ça dans tous les virages. Il n’y a plus de limite, il n’y a pas un beau vibreur où aller trop loin serait vraiment aller trop loin. Il n’y a pas vraiment de délimitation, c’est un petit peu dommage. Sinon c’est un tracé compliqué et technique."

partages
commentaires
Wolff - "Je préfèrerais célébrer le dimanche soir"

Article précédent

Wolff - "Je préfèrerais célébrer le dimanche soir"

Article suivant

Mercedes aura 50% de son équipe sur 2014 au mois de mai

Mercedes aura 50% de son équipe sur 2014 au mois de mai
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021