Villeneuve : Ce qui aiderait Mercedes, c'est de gagner sans Hamilton

Selon le Champion du monde 1997 de F1, Jacques Villeneuve, la longueur de la négociation entre Mercedes et Lewis Hamilton a buté sur la question financière. Le Canadien estime en sus que l'écurie allemande tirerait bénéfice, en termes d'image, d'un titre remporté avec un autre pilote.

Villeneuve : Ce qui aiderait Mercedes, c'est de gagner sans Hamilton

Après de longs mois d'attente et de négociations perturbées, Lewis Hamilton et Mercedes ont finalement prolongé en février le contrat qui les lie. Toutefois, la durée a beaucoup étonné puisque les deux parties se sont entendues sur un accord d'une seule année supplémentaire, courant donc jusqu'à la fin 2021.

Depuis cette annonce, aussi bien Toto Wolff, le directeur exécutif de la marque, que le septuple Champion du monde ont insisté sur un choix fait pour s'offrir plus de temps dans un contexte où chacun assure souhaiter la poursuite de la collaboration, tout en pensant à l'après. Cependant, beaucoup de questions se sont posées sur ce qui s'est caché derrière cette situation au dénouement surprenant.

Lire aussi :

Pour Jacques Villeneuve, c'est clair : c'est sur le plan financier que les négociations ont buté. "Clairement les deux parties n’étaient pas d’accord, que ce soit financier ou besoin sociaux…", a-t-il déclaré en réponse à une question de Motorsport.com lors de la conférence de lancement de la saison de sports mécaniques de Canal+. "D’après ce qu’on a compris, Lewis voulait travailler de moins en moins et être payé de plus en plus, généralement ça marche pas ensemble (rires)."

Mais pour le Champion du monde 1997, s'ajoute dans la balance la question de l'image du constructeur allemand qui sort de sept doublés consécutifs. "Et Mercedes a peut-être reçu son summum de retour médiatique ; gagner encore avec ou sans Lewis, ça n’amène pas grand-chose. Avoir Lewis dans la voiture, oui, ça leur amène beaucoup mais [actuellement] on est plus rendu dans une base où c’est l’image de Lewis qui est en train de grandir et non pas celle de Mercedes qui semble gagner un peu avec n’importe quel pilote, c’est la perception."

"Ce qui aiderait vraiment Mercedes dans son image, c’est de gagner avec un autre pilote que Lewis Hamilton. Donc, clairement, d’aller battre tous les records, d’être le Champion du monde avec le plus grand nombre de championnats marque l’histoire et Mercedes veut ça aussi ; pour ça, il suffit d’une saison."

Présent lors de la même conférence en tant que nouveau consultant pour Canal+, Romain Grosjean, qui a quitté la F1 en fin d'année 2020 après 179 départs dans la discipline, est allé dans le sens de Villeneuve, en réponse à la question de Motorsport.com.

"Je pense que Jacques a bien résumé la situation. Effectivement Lewis, les premières choses qu’on a pu lire de sa part c’est ‘Je veux continuer, je suis content d’être en F1’, donc si le contrat ne s’est pas signé tout de suite c’est qu’on imagine [que] financièrement ils n’étaient pas d’accord et j’imagine que Lewis était de plus en plus gourmand. Et c’est la seule raison pour laquelle ça a tardé comme ça puisque sur le papier Mercedes voulait continuer avec Lewis et Lewis voulait continuer avec Mercedes. Pour moi, ce n’est qu’une supposition, c’est que c’était financier ou ils n'étaient pas d’accord."

partages
commentaires
Canal+ va diffuser les GP de Bahreïn F1 et Qatar MotoGP en clair

Article précédent

Canal+ va diffuser les GP de Bahreïn F1 et Qatar MotoGP en clair

Article suivant

Verstappen : Red Bull serait "stupide" de se croire devant Mercedes

Verstappen : Red Bull serait "stupide" de se croire devant Mercedes
Charger les commentaires
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1 Prime

Quand Kubica gagnait et Honda faisait d'Alonso sa cible n°1

Le Grand Prix du Canada 2008 s'était apparenté à de véritables montagnes russes en piste comme en dehors, et avait été absolument passionnant à couvrir depuis le paddock. Voici pourquoi.

Formule 1
13 juin 2021
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Formule 1
12 juin 2021
Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021