Villeneuve remplacerait Bottas par Wehrlein

Jacques Villeneuve ne mâche pas ses mots à l'encontre de Valtteri Bottas, dont les performances en 2017 étaient "embarrassantes" selon lui, le Finlandais s'étant classé troisième au général.

Villeneuve remplacerait Bottas par Wehrlein
Jacques Villeneuve, Canal+
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Podium : le vainqueur Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1
Pascal Wehrlein, Sauber C36, devant Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08
Toto Wolff, directeur exécutif Mercedes AMG F1
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08

C'était la première campagne de Valtteri Bottas chez Mercedes après l'opportunité inespérée offerte par la retraite inattendue de Nico Rosberg, et s'il n'a pas démérité avec 13 podiums dont trois victoires, il n'est pas toujours parvenu à se hisser au niveau de son coéquipier Lewis Hamilton.

Et ça, Jacques Villeneuve ne semble pas le trouver acceptable. Le Champion du monde 1997 préférerait même voir un certain protégé de la marque à l'étoile, en l'occurrence Pascal Wehrlein, évoluer aux côtés de Hamilton, comme il le confie à Auto Bild.

"Mercedes a gagné parce qu'ils gardent le meilleur moteur, mais seul Hamilton a été capable d'en tirer avantage", affirme Villeneuve. "Les performances de Bottas étaient presque embarrassantes. C'est un solide numéro 2, mais rien de plus. Je choisirais plutôt Wehrlein."

Wolff satisfait

Les dirigeants de l'écurie sont toutefois satisfaits des résultats de leur pilote, d'où une prolongation de contrat pour 2018 dès le mois de septembre dernier. Bottas a pourtant connu un petit passage à vide à l'automne, mais a parfaitement redressé la barre avec notamment un week-end dominateur à Abu Dhabi, où il a renoué la victoire. Et ce malgré une Mercedes W08 au comportement de "diva".

"Je ne voyais jamais visuellement que ça l'impactait", déclare Toto Wolff, directeur d'équipe, quant à l'influence de cette diva sur Bottas. "Il a dit que oui, mais je pense qu'il a fait preuve de force de caractère. À chaque Grand Prix, les performances s'amélioraient. Au Brésil, les qualifications étaient bonnes, la course moins. Mais il le savait. Puis il a réalisé un week-end exceptionnel à Abu Dhabi."

"Je pense que passer l'hiver sur l'élan d'une victoire, après des temps difficiles, c'est exactement ce dont il avait besoin. Les meilleurs sont ceux qui remontent la pente après des mauvais moments. Peut-être que dans quelques années, il dira que c'était un moment important de sa carrière. Tout ce que nous pouvons faire, en tant qu'écurie, c'est rester transparent et juste envers les deux pilotes. Mais au final, ils sont seuls dans la voiture. Il s'en est tiré lui-même."

 
partages
commentaires
Prost juge Ocon "plus impressionnant" que Verstappen en 2017
Article précédent

Prost juge Ocon "plus impressionnant" que Verstappen en 2017

Article suivant

Renault : La saison "sera difficile à vivre" avec McLaren et Red Bull

Renault : La saison "sera difficile à vivre" avec McLaren et Red Bull
Charger les commentaires
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021
Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021