Villeneuve souhaite un nouveau format de qualifications

Avec la dégradation prononcée des gommes Pirelli cette saison, la Formule 1 est devenue une discipline qui demande plus que jamais une gestion pointue des pneumatiques

Avec la dégradation prononcée des gommes Pirelli cette saison, la Formule 1 est devenue une discipline qui demande plus que jamais une gestion pointue des pneumatiques.

Dans ce contexte, les séances de qualifications sont très tactiques, et ne récompensent pas toujours la voiture et le pilote le plus rapide sur un tour.

C’est en tout cas ce que pense Jacques Villeneuve, désormais consultant pour la chaîne Canal+. Le Canadien s’est prononcé en faveur d’un changement du format de qualifications, avec le retour au « tour par tour ». Il déplore également l’impossibilité des pilotes à tirer la quintessence de leurs monoplaces durant les Grands Prix.

"J’ai discuté avec des pilotes, ils roulent à 80% de ce qu’ils devraient rouler", a confié Villeneuve lors d’un entretien accordé à ToileF1. "La plupart des pilotes ne s’entraînent même plus physiquement. J’en parlais avec Mark Webber, qui m’a dit que l’entraînement n’était plus important. Le rythme de course est huit secondes en-dessous de ce qu’il a été, c’est énorme."

"Souvent on voit la moitié des pilotes qui sont déjà sur leurs stratégies de pneus avant même la qualif, c’est un petit peu dommage. Je pense que maintenant ce serait presque obligatoire de revenir à des qualifs à un tour, pilote après pilote. Passées les dernières dix minutes, il n’y a personne en piste parce que tout le monde attend. Les pneus se dégradent et ils essayent de les préserver pour la course."

Le Champion du Monde 1997 estime qu’il s’agit là d’un profond changement de visage de la discipline, qui se rapprocherait à tort de ce que devrait être une course d’endurance.

"C’est dommage car la F1 devrait quand même être la démesure. On ne l’a plus et c’est devenu des courses d’endurance, c’est devenu ce que Le Mans était supposé être. Alors que maintenant au Mans, c’est là que c’est 24 Heures de tours de qualifs. C’est le monde à l’envers ! Mais ça reste des voitures qui vont très vite et les meilleurs pilotes et les meilleures équipes gagnent", a-t-il précisé.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Jacques Villeneuve
Type d'article Actualités