Virgin a résolu ses problèmes de fiabilité

Virgin Racing est parvenue à surmonter les problèmes de fiabilité qui l’ont empêché de beaucoup rouler pour ses débuts dans une séance d’essais officiels, selon le directeur technique de l’équipe Nick Wirth

Virgin Racing est parvenue à surmonter les problèmes de fiabilité qui l’ont empêché de beaucoup rouler pour ses débuts dans une séance d’essais officiels, selon le directeur technique de l’équipe Nick Wirth.

Timo Glock n’avait couvert que 26 tours avant aujourd’hui à cause d’un problème de fixation sur son aileron avant, alors qu’hier, c’est un problème hydraulique qui avait contrait le pilote allemand à rester dans son garage.

Mais aujourd’hui, la voiture fonctionne parfaitement, et Timo Glock a bouclé 72 tours et terminé la séance avec le huitième temps. Dans ces conditions changeantes, il a été plus rapide que Vitantono Liuzzi, Lewis Hamilton, Sébastien Buemi ou encore Heikki Kovalainen.

Lorsqu’on l'a interrogé sur le nombre de kilomètres effectués aujourd’hui, Nick Wirth a répondu : "On en avait besoin. Hier, c’était un véritable défi, les problèmes que nous avions étaient vraiment difficiles. Ils étaient différents de ceux rencontrés avant et ont demandé plus de réflexion."

"Nous avons finalement trouvé le problème, mais trop tard pour revenir en piste. Il y avait beaucoup de travail à faire la nuit dernière pour régler ce problème et pour que tout soit prêt pour aujourd’hui."

"Timo a eu une semaine très frustrante la semaine dernière, il était donc agréable de le faire rouler et de le voir avec un grand sourire aujourd’hui. Toute l’équipe a fourni un travail en continu et c’est agréable de se voir enfin récompensé. Je souhaite que le pauvre puisse obtenir quelques tours sur le sec."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Heikki Kovalainen , Timo Glock , Sébastien Buemi
Équipes Virgin Racing
Type d'article Actualités