Liuzzi se remet du COVID-19 après une hospitalisation

Au repos chez lui en Italie, Vitantonio Liuzzi se remet d'une pneumonie provoquée par le COVID-19.

Liuzzi se remet du COVID-19 après une hospitalisation

Le mois dernier, Vitantonio Liuzzi, sa femme Francesca et leur petite fille de trois ans ont tous les trois été testés positif au COVID-19, bien que ne manifestant aucun symptôme. Après s'être isolés ensemble à leur domicile, l'ancien pilote de Formule 1 a commencé à se sentir moins bien. Des examens médicaux ont révélé une pneumonie nécessitant une hospitalisation de près d'une semaine à l'hôpital de Chieti, près de Pescara. Après un traitement réussi, il a pu rentrer chez lui mercredi.

Lire aussi :

Vainqueur du championnat de F3000 en 2004 avec l'équipe Arden de Christian Horner, Liuzzi a ensuite participé à 80 Grands Prix de Formule 1 sous les couleurs de Red Bull, Toro Rosso, Force India puis HRT, de 2005 à 2011. Aujourd'hui âgé de 39 ans, il est parfois appelé par la FIA pour tenir le rôle de commissaire-pilote. Il occupait ces fonctions cette saison lors des Grands Prix d'Autriche et du 70e Anniversaire, et devrait être amené à le faire pour l'une des trois épreuves prévues au Moyen-Orient d'ici la mi-décembre.

"Il y a deux semaines, j'ai commencé à me sentir un peu bizarre", raconte Liuzzi à Motorsport.com. "Mais je n'avais pas de gros symptômes. Il y avait eu un cas dans la classe de ma fille, donc la classe a été isolée, et c'est tout. Par sécurité, nous avons fait un test rapide et il est revenu positif. Nous sommes rentrés dans notre village et nous nous sommes confinés chez nous. Mais après quatre ou cinq jours, j'avais de moins en moins d'oxygène dans le sang et j'ai commencé à développer une pneumonie."

"Ils m'ont demandé de venir à l'hôpital et j'ai passé tous les examens, puis j'ai passé six jours là-bas car la situation s'aggravait. Avec le traitement ça va mieux, et ils m'ont renvoyé chez moi. Ma femme et ma fille n'ont pas eu de symptômes, donc par chance il n'y a eu que moi. Il y a des situations bien pires dans le monde, alors je ne peux pas me plaindre !"

Liuzzi ne cache pas avoir été surpris par la violence du virus, à laquelle il ne s'attendait pas.

"On ne s'attend jamais à ce que ça vous tombe dessus", confie l'Italien. "Je connais beaucoup de gens qui ont été testés positifs, mais ils n'avaient aucun symptôme du tout. Je me suis entraîné toute ma vie et j'ai toujours été en forme, mais ça dépend comment ça vous atteint, de si vous avez certaines faiblesses. Les médecins m'ont dit que ça s'était attaqué à moi de façon très agressive, et comme je l'ai dit, par chance ma femme et ma fille l'ont eu dans une bien moindre mesure."

Propos recueillis par Adam Cooper

partages
commentaires
Un GP d'Arabie saoudite nocturne confirmé pour 2021
Article précédent

Un GP d'Arabie saoudite nocturne confirmé pour 2021

Article suivant

La F1 enregistre une perte de 88 M€, les revenus augmentent à nouveau

La F1 enregistre une perte de 88 M€, les revenus augmentent à nouveau
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021