Vitesse de pointe - Mexico déjà plus rapide que Monza!

Il fallait s’y attendre d’après les simulations effectuées, c’est bel et bien le cas : le tracé de Mexico est déjà devenu le plus rapide de la saison en termes de vitesse de pointe. 

Vitesse de pointe - Mexico déjà plus rapide que Monza!
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11
Pastor Maldonado, Lotus F1 E23
Sebastian Vettel, Ferrari SF15-T, dans les stands
Jenson Button, McLaren MP4-30, quitte les stands
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W06
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W06
Jolyon Palmer, Lotus F1 E23
Jolyon Palmer, Lotus F1 E23

Dès les premiers essais libres, les monoplaces équipées du bloc Mercedes-Benz ont affiché des Vmax supérieures à celles enregistrées à Monza début septembre. Le circuit italien est pourtant réputé pour être le temple de la vitesse, mais le voici face à un nouveau concurrent en la matière! 

En Italie, la plus grosse vitesse de pointe en qualifications avait été établie par Sergio Pérez avec un compteur à 354,6 km/h, tandis que Kimi Raikkonen était passé à 358 km/h en course. Deux chiffres déjà battus dès les premiers essais sur l’Autodrome des frères Rodriguez, malgré des équipes encore en phase de découverte et un asphalte très glissant. 

Ce vendredi, les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Nico Rosberg ont allègrement dépassé la barre des 360 km/h, dans un Top 10 des Vmax où le V6 allemand figure en bonne place. Sur cette séance, l’écart avec l’unité de puissance Ferrari ou l’unité de puissance Renault était supérieur à 10 km/h. 

Ce phénomène s'explique en premier lieu par l'altitude de 2200 mètres à laquelle se situe le tracé de Mexico. Avec l'air moins dense, le phénomène de trainée y est moindre et permet d'atteindre de telles vitesses. D'autant que les équipes sont visiblement en mesure de faire tourner leurs V6 turbo à des régimes plus élevés pour compenser le manque d'oxygène qui pourrait les affecter. 

Les vitesses atteintes pourraient être plus élevées encore samedi à l’heure des qualifications. 

Les vitesses de pointe en EL1 à Mexico

1  Lewis Hamilton 362.3 km/h
2  Nico Rosberg 361.2 km/h
3  Sergio Pérez 356.7 km/h
4  Felipe Massa 355.8 km/h
5  Valtteri Bottas 354.1 km/h
6  Pastor Maldonado 351.0 km/h
7  Kimi Räikkönen 350.6 km/h
8  Daniil Kvyat 350.0 km/h
9  Jolyon Palmer 349.1 km/h
10  Sebastian Vettel 347.8 km/h
partages
commentaires
EL1 - Les freins Mercedes souffrent à 360 km/h!

Article précédent

EL1 - Les freins Mercedes souffrent à 360 km/h!

Article suivant

Force India soutient Hülkenberg dans une passe difficile

Force India soutient Hülkenberg dans une passe difficile
Charger les commentaires
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021
Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient Prime

Comment la F1 peut justifier ses quatre courses au Moyen-Orient

L'annonce de l'arrivée du Qatar en Formule 1 et de sa présence sur le long terme a montré que le Moyen-Orient avait un grand rôle à jouer dans l'avenir du championnat.

Formule 1
4 oct. 2021